À PROPOS DES ENGINS HORS NORMES

 

 

 

 

MONSTRES, GÉANTS, POIDS LOURDS : À VOUS DE CHOISIR

Utilisés essentiellement dans les mines à ciel ouvert, dans les carrières et industries cimentières, ces engins de grosse capacité et de production  sont surtout utilisés pour la découverture, l’extraction et le transport. La plupart de ces sites sont situés principalement  en Australie, Canada, États-Unis, Afrique et dans les états de l’ancienne Union Soviétique. Dans notre pays, en Wallonie particulièrement,  on trouve surtout des carrières de calcaire et de porphyre. Plusieurs de celles-ci comme  Cimescaut , SCT ( ex CCB et Obourg),  CBR, Lhoist, CUP etc  sont  et ont été équipées de ce type de machines.

Le chargeur

Les marques en présence

Caterpillar, Komatsu, LeTourneau

Le chargeur est un engin légendaire et son gigantisme suscite pour les uns, l'étonnement et pour d'autres, l'admiration. Comme il doit être associé à de très grands tombereaux, seules les plus grandes carrières peuvent réellement travailler avec ce type de machine. C’était le cas avec les chargeurs  à roues électriques Marathon LeTourneau , dont le L-1400  de 201 tonnes,  qui travaillaient dans une carrière du tournaisis. Le plus gros chargeur au monde aujourd’hui est le  LeTourneau L-2350 de 271 tonnes  doté d’un moteur d’une puissance de 1715kW/2334 CV suivit  par le Komatsu WA 1200- 3 de 205 tonnes et le Caterpillar 994H de 195 tonnes.Ces monstres sont équipés d’un joystick pour la commande de direction.

Le tombereau rigide

Les marques en présence

Lectra-Haul, Hitachi, Unit-Rig, Komatsu, Liebherr, Caterpillar, Terex, Payhauler

C’est un engin de transport en masse. On le trouve le plus souvent en carrières, mines à ciel ouvert ou autres types d'application faisant appel à des cycles de transport répétitifs. L'évolution du tombereau se situe surtout au niveau de la charge utile d’ou le bon choix du pneumatique. Ceux-ci sont soumis à échauffement qui dépend essentiellement des tonnes transportées et des kilomètres effectués par heure (TKPH). Épinglons aussi l'électronique embarquée, les systèmes de pesée et de monitoring très élaborés.  En ce qui concerne les changements et reprises notons qu’au cours des années 80  Wabco-Haulpack  sera absorbé par Dresser Industries  qui deviendra , par la suite, Komatsu-Dresser. En 1997 Komatsu sera seul maitre à bord. En 1985 le  groupe Volvo  achète l’américain Euclid qu’il revendra à Hitachi en 2004. Par après  la fameuse couleur « vert  Euclid »  sera remplacée par«  l’orange Hitachi ». Entretemps, Unit Rig et Payhauler ont été cédé à Terex Mining  lui-même revendu par la suite à Bucyrus International  fin 2009. Enfin, en 1995, Liebherr Mining Truck Inc acquiert le constructeur américain Wiseda situé à Newport News en Caroline du Nord

La pelle à câbles

Les marques en présence

Bucyrus Erie, Caterpillar

Cette machine  est principalement utilisée aux chargements de gros tombereaux au front de taille dans les carrières et mines à ciel ouvert. Elle est entrainée soit par un moteur diesel, soit à essence ou électrique.  Elle est dotée d’un godet à vidage par le fond et est montée sur un train de chenilles.  La flèche dont elle est munie se compose en général de deux sections reliées au moyen d’axes. La première pelle à câbles était une pelle à vapeur développée par William S. Otis et 1835 !! En  1962, le constructeur  américain Bucyrus-Erie construit un monstre de 9.000 tonnes pour le compte de la société Peabody  Coal & C°. Sa hauteur  est équivalente à celle d’un immeuble de 20 étages et sa largeur hors -tout peut être comparé à celle d’une autoroute à huit bandes.  Son train de chenilles est composé de 296 patins d’acier pesant  chacun presque 2 tonnes. Toute la puissance utilisée par la 3850B est électrique, fournie par 52 moteurs développant 3000CV.

La pelle hydraulique

Les marques en présence

Demag, Hitachi, Komatsu, Liebherr, O&K, Poclain, Terex

Née au début des années 50 , il aura fallu les années 70 pour qu’elle atteigne sa maturité  et voir ses champs d’activité  prendre de plus en plus d’importance. En 1970, le constructeur français Poclain introduit sa première pelle hydraulique  dépassant les 100 tonnes.  Cette pelle baptisée EC 1000 d’un poids de 140 tonnes était motorisée en GM développant 780CV. À cette même époque, plusieurs constructeurs proposeront également leurs grosses machines. Citons : Liebherr à Colmar qui  présentera, en 1974,  sa première grosse pelle R981 de plus de 100 tonnes,  Demag qui sera repris par le japonais Komatsu  en février 1996 et Orenstein & Koppel –O&K- à Dortmund  qui tombera en 1998, dans le giron de Terex. Parmi ces marques prestigieuses, seul Liebherr est resté Liebherr. Quant à Poclain….En 2012 lors du salon  MineExpo, le constructeur Caterpillar a présenté sa gigantesque pelle hybride 6120BH FS pour le secteur minier. La technologie hybride permet de réduire la consommation de carburant d’environ 25% à travers l’utilisation de technologies de régénération hydroélectrique et un système de stockage  d’énergie. Cette pelle pèse 1.270 tonnes et est dotée d’un moteur de 3.360kW/4.570CV et d’un godet chouleur de 61,2 m3. C’est la plus grande pelle hydraulique au monde.

© Christian Durieux  Tous droits réservé

Les  importateurs :

Caterpillar (Treco, Bergerat -Monnoyeur), Bucyrus-Erie ( Ceco, Bia), Demag ( O. De Bruycker, Bia), Komatsu ( Doornbos, Bia), Hitachi (Luyckx),  Liebherr  Matermaco), LeTourneau (Bia), Lectra Haul ( Bia),Poclain ( Poclain Belgique), Orenstein& Koppel ( Orenstein & Koppel N.V.) Uni-Rig ( Bia), Terex (Blackwood-Hodge, Verbist, Bia, Bestmat, Bergerat-Monnoyeur), Payhauler ( Decauville, Bia), Euclid ( Van Der Haeghe, Luyckx),  Haulpack ( Matermaco),Dresser( Matermaco), Komatsu-Dresser ( Matermaco)