INFRASTRUCTURE

Transport et nouvelles technologies

Normal 
 0 
 
 
 21 
 
 
 false 
 false 
 false 
 
 EN-GB 
 JA 
 X-NONE 
 
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
 
 
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
    
  
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
  
   
 
 /* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
	{mso-style-name:"Tableau Normal";
	mso-tstyle-rowband-size:0;
	mso-tstyle-colband-size:0;
	mso-style-noshow:yes;
	mso-style-priority:99;
	mso-style-parent:"";
	mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
	mso-para-margin:0cm;
	mso-para-margin-bottom:.0001pt;
	mso-pagination:widow-orphan;
	font-size:10.0pt;
	font-family:"Times New Roman";
	mso-ansi-language:EN-GB;
	mso-fareast-language:JA;}
 
      À l’occasion d’un congrès organisé le 21 novembre dernier  par la Sofico et dédié aux nouvelles technologies dans le secteur de la mobilité et du transport, Maxime PREVOT, ministre wallon des Travaux publics et de la Sécurité routière, a annoncé la participation de la Wallonie à l’appel à projets « Connecting Europe Facilities (CEF) for Transport » lancé par la Commission européenne. Les moyens additionnels qui pourraient ainsi être obtenus permettront à la Wallonie de développer, davantage encore, la modernisation et la création de ses outils de gestion des flux de transport initiée au travers de la modernisation du Centre PEREX.      Quelles données pour une meilleure mobilité ?

À l’occasion d’un congrès organisé le 21 novembre dernier  par la Sofico et dédié aux nouvelles technologies dans le secteur de la mobilité et du transport, Maxime PREVOT, ministre wallon des Travaux publics et de la Sécurité routière, a annoncé la participation de la Wallonie à l’appel à projets « Connecting Europe Facilities (CEF) for Transport » lancé par la Commission européenne. Les moyens additionnels qui pourraient ainsi être obtenus permettront à la Wallonie de développer, davantage encore, la modernisation et la création de ses outils de gestion des flux de transport initiée au travers de la modernisation du Centre PEREX.

Quelles données pour une meilleure mobilité ?

Normal 
 0 
 
 
 21 
 
 
 false 
 false 
 false 
 
 EN-GB 
 JA 
 X-NONE 
 
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
 
 
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
    
  
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
  
   
 
 /* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
	{mso-style-name:"Tableau Normal";
	mso-tstyle-rowband-size:0;
	mso-tstyle-colband-size:0;
	mso-style-noshow:yes;
	mso-style-priority:99;
	mso-style-parent:"";
	mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
	mso-para-margin:0cm;
	mso-para-margin-bottom:.0001pt;
	mso-pagination:widow-orphan;
	font-size:10.0pt;
	font-family:"Times New Roman";
	mso-ansi-language:EN-GB;
	mso-fareast-language:JA;}
 
     Ce congrès organisé par la SOFICO qui se tenait Liège avait pour thème « ITS –Intelligent Transport Systems »,  système qui réunit  l’ensemble des technologies qui permettent d’améliorer la fluidité du trafic, la sécurité routière  . La Wallonie s’est déjà engagée sur cette voie avec des accords conclus avec Coyote (échange de données en  temps réel), Orange ( analyse du trafic autour du pars Pairi Daiza) et PSA/IBM ( projet pilote avec la Province de Liège). Par ailleurs, la SOFICO est en train de compléter le réseau de fibres optiques posé le long des autoroutes, rings, et principales nationales. Raccordés aux antennes des opérateurs mobiles qui seront mises en place dans le cadre de la 5G, ces dispositifs permettront aux véhicules de dialoguer avec l’infrastructure ou directement entre eux .  En mai de cette année, un vaste projet de modernisation et de rénovation du Centre PEREX a été  réalisé  en vue d’en faire un véritable centre 4.0 de la gestion du trafic routier, mais aussi fluvial, à la pointe de la technologie numérique.     Des systèmes de transport intelligents

Ce congrès organisé par la SOFICO qui se tenait Liège avait pour thème « ITS –Intelligent Transport Systems »,  système qui réunit  l’ensemble des technologies qui permettent d’améliorer la fluidité du trafic, la sécurité routière. La Wallonie s’est déjà engagée sur cette voie avec des accords conclus avec Coyote (échange de données en  temps réel), Orange ( analyse du trafic autour du pars Pairi Daiza) et PSA/IBM ( projet pilote avec la Province de Liège). Par ailleurs, la SOFICO est en train de compléter le réseau de fibres optiques posé le long des autoroutes, rings, et principales nationales. Raccordés aux antennes des opérateurs mobiles qui seront mises en place dans le cadre de la 5G, ces dispositifs permettront aux véhicules de dialoguer avec l’infrastructure ou directement entre eux. En mai de cette année, un vaste projet de modernisation et de rénovation du Centre PEREX a été  réalisé  en vue d’en faire un véritable centre 4.0 de la gestion du trafic routier, mais aussi fluvial, à la pointe de la technologie numérique.

Des systèmes de transport intelligents

Normal 
 0 
 
 
 21 
 
 
 false 
 false 
 false 
 
 EN-GB 
 JA 
 X-NONE 
 
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
 
 
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
    
  
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
  
   
 
 /* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
	{mso-style-name:"Tableau Normal";
	mso-tstyle-rowband-size:0;
	mso-tstyle-colband-size:0;
	mso-style-noshow:yes;
	mso-style-priority:99;
	mso-style-parent:"";
	mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
	mso-para-margin:0cm;
	mso-para-margin-bottom:.0001pt;
	mso-pagination:widow-orphan;
	font-size:10.0pt;
	font-family:"Times New Roman";
	mso-ansi-language:EN-GB;
	mso-fareast-language:JA;}
 
     Toujours lors de ce congrès,  après avoir dressé l’état d’avancement des différents projets wallons en la matière, le ministre PREVOT a annoncé le lancement des discussions avec l’Europe en vue d’une candidature de la Wallonie à l’appel à projets européen « Connecting Europe Facilities (CEF) – Transport ». Cet appel à projets européen prévoit une enveloppe spécifique pour les projets ITS s’élevant à 120 millions € à partager entre les États membres dont le projet aura été retenu. Les projets financés doivent répondre à des objectifs tels que le renforcement des systèmes collaboratifs, notamment pour la communication véhicule-infrastructure, l’amélioration de la sécurité routière et de l’efficacité énergétique, la gestion du trafic, etc. En bénéficiant du soutien européen, la Wallonie pourrait ainsi accroître le développement de sa stratégie en matière de gestion de transport intelligent. Le Ministre Prévot proposera un projet en ce sens au Gouvernement wallon pour validation et le soumettra ensuite à la Commission européenne, dans le cadre de l’appel d’offres lancé.  © Photos; Sofico, Bull BTP Autoroutes et routes de Wallonie

Toujours lors de ce congrès,  après avoir dressé l’état d’avancement des différents projets wallons en la matière, le ministre PREVOT a annoncé le lancement des discussions avec l’Europe en vue d’une candidature de la Wallonie à l’appel à projets européen « Connecting Europe Facilities (CEF) – Transport ». Cet appel à projets européen prévoit une enveloppe spécifique pour les projets ITS s’élevant à 120 millions € à partager entre les États membres dont le projet aura été retenu. Les projets financés doivent répondre à des objectifs tels que le renforcement des systèmes collaboratifs, notamment pour la communication véhicule-infrastructure, l’amélioration de la sécurité routière et de l’efficacité énergétique, la gestion du trafic, etc. En bénéficiant du soutien européen, la Wallonie pourrait ainsi accroître le développement de sa stratégie en matière de gestion de transport intelligent. Le Ministre Prévot proposera un projet en ce sens au Gouvernement wallon pour validation et le soumettra ensuite à la Commission européenne, dans le cadre de l’appel d’offres lancé. © Photos; Sofico, Bull BTP Autoroutes et routes de Wallonie