ÉVÉNEMENT

Bauma 2016 : Toujours impressionnant

La grande fête du génie civil se termine avec un bilan fabuleux comme en témoignent les chiffres. Bauma, c’est : “Toujours plus grand, toujours plus d’exposants et toujours plus de visiteurs ”, mais aussi toujours plus d’intérêt avec de nombreux symposiums, colloques et conférences de presse.Plus ou moins 580.000 visiteurs issus de 200 pays s’informèrent auprès de 3.400 exposants de 57 pays. Le bilan est plus que  positif. Bauma nous fascine à chaque fois. L’offre de machines y est la plus exhaustive, transparente et accessible.Bauma, c’est aussi l’occasion de créer et d’établir des contacts internationaux. Sept jours durant, Munich a été le centre de tout ce qui se passe dans le matériel destiné à la construction des routes,  de tunnels  mais aussi en ce qui concerne le matériel de transport, des mines et carrières,  de concassage et de recyclage  ainsi que les engins pour la construction et de levage. Sur les 605.000 m2 d’exposition, de nombreuses nouveautés furent présentées. Machines hybrides,  intelligentes , moins polluantes, plus économes en carburant, des systèmes innovants électroniques de commande, de sécurité, de gestion et de suivi à distance et ceci tout spécialement dans les machines destinées au BTP. Bauma est une plate forme de l’innovation ainsi qu’un baromètre conjoncturel qui donne l’état de la technique et de son évolution. Pour beaucoup d’exposants, une édition exceptionnelle.

CASE : nouvelle version SiteWatch

Case Construction Equipment a profité de la Bauma pour présenter sa nouvelle version de son portail télématique SiteWatch qui utilise le format HTML5 ( excellente lisibilité de tous les affichages, petits et grands)  ainsi que les toutes dernières technologies de développement Web. Cette nouvelle version permet de naviguer plus facilement et plus rapidement grâce à l’emploi de menus déroulants permettant à l’utilisateur de trouver les infos voulues. Mais encore une gestion simplifiée. En effet, une carte plein écran montrel 'emplacement de toutes les machines déployées sur le terrain. Si le gestionnaire de flotte souhaite visualiser les informations relatives à une machine spécifique, il lui suffit de cliquer sur l'image de la machine pour faire apparaître une fenêtre contextuelle présentant tous les détails. Un panneau flottant sur la carte montre par ailleurs les périmètres établis pour les machines, ce qui permet de les modifier si nécessaire. SiteWatch propose désormais une fonction de prévention de la maintenance (date du prochain entretien).En plus, elle facilite la planification de l’entretien de chaque machine ainsi qu’une analyse simplifiée des tendances à l’intégration de nouveaux graphiques dans les rapports. La lecture des rapports est facilitée par la nouvelle conception graphique : panneaux extensibles, boutons d'action et icônes d'impression pour imprimer des ordres de travail. Le nouveau portail SiteWatch produit également des graphiques qui montrent les tendances des paramètres CAN-Bus. Le gestionnaire de flotte peut ainsi analyser les tendances de différents paramètres et comparer plusieurs machines.      HYUNDAI : priorité à la sécurité

Case Construction Equipment a profité de la Bauma pour présenter sa nouvelle version de son portail télématique SiteWatch qui utilise le format HTML5 ( excellente lisibilité de tous les affichages, petits et grands)  ainsi que les toutes dernières technologies de développement Web. Cette nouvelle version permet de naviguer plus facilement et plus rapidement grâce à l’emploi de menus déroulants permettant à l’utilisateur de trouver les infos voulues. Mais encore une gestion simplifiée. En effet, une carte plein écran montrel 'emplacement de toutes les machines déployées sur le terrain. Si le gestionnaire de flotte souhaite visualiser les informations relatives à une machine spécifique, il lui suffit de cliquer sur l'image de la machine pour faire apparaître une fenêtre contextuelle présentant tous les détails. Un panneau flottant sur la carte montre par ailleurs les périmètres établis pour les machines, ce qui permet de les modifier si nécessaire. SiteWatch propose désormais une fonction de prévention de la maintenance (date du prochain entretien).En plus, elle facilite la planification de l’entretien de chaque machine ainsi qu’une analyse simplifiée des tendances à l’intégration de nouveaux graphiques dans les rapports. La lecture des rapports est facilitée par la nouvelle conception graphique : panneaux extensibles, boutons d'action et icônes d'impression pour imprimer des ordres de travail. Le nouveau portail SiteWatch produit également des graphiques qui montrent les tendances des paramètres CAN-Bus. Le gestionnaire de flotte peut ainsi analyser les tendances de différents paramètres et comparer plusieurs machines.

HYUNDAI : priorité à la sécurité

Les pelles hydrauliques de la nouvelle gamme peuvent recevoir en option un système innovant de surveillance« panoramique » avancé par caméras (Advanced Around View Monotoring)  qui garantit un niveau de sécurité  optimal aux opérateurs et au personnel présent sur le chantier. Grâce à cette technologie l’opérateur peut sécuriser le champ de vision dans toutes les directions autour de la machine ( voir photo) Ce système exclusif mis au point par Hyundai est le plus sûre actuellement disponible sur le marché. Ce système est constitué par 4 caméras fonctionnant de concert avec le contrôleur et procurant une image sur 360°  de la zone de travail située autour de la machine. En plus, il sécurise le champ de vision dans toutes les directions grâce à dix options de visualisation, dont une vue plongeante en 3D et une vue 2D/4CH utilisant la technologie de l'écran tactile.  Le nouveau système de caméras Hyundai comprend également la fonction IMOD (Intelligent Moving Object Detection), qui informe l'opérateur lorsque des personnes ou des objets dangereux sont détectés dans un rayon de 5 m ou 16,5 pieds autour de la machine, ce qui lui permet de contrôler de façon très précise la machine et ses environs. En plus de la vue plongeante, l'opérateur a la possibilité de sélectionner plusieurs vues virtuelles correspondant à différentes positions de caméra. L'IMOD indique tous les mouvements détectés autour de la machine. Les mouvements s'affichent sur l'écran au moyen d'un rectangle entourant l'objet ou la personne, en indiquant au moyen de flèches le côté où le mouvement a été détecté. L'obstruction est non seulement visualisée par l'opérateur mais également notifiée à celui-ci au moyen d'une alarme. Ce nouveau système convient parfaitement aux chantiers très fréquentés, aux espaces de travail restreints, aux travaux routiers durant lesquels le personnel travaille à proximité de la machine, aux centres-villes et aux chantiers nécessitant des règles de sécurité très strictes.     KOMATSU : une hybride de 36 t

Les pelles hydrauliques de la nouvelle gamme peuvent recevoir en option un système innovant de surveillance« panoramique » avancé par caméras (Advanced Around View Monotoring)  qui garantit un niveau de sécurité  optimal aux opérateurs et au personnel présent sur le chantier. Grâce à cette technologie l’opérateur peut sécuriser le champ de vision dans toutes les directions autour de la machine ( voir photo) Ce système exclusif mis au point par Hyundai est le plus sûre actuellement disponible sur le marché. Ce système est constitué par 4 caméras fonctionnant de concert avec le contrôleur et procurant une image sur 360°  de la zone de travail située autour de la machine. En plus, il sécurise le champ de vision dans toutes les directions grâce à dix options de visualisation, dont une vue plongeante en 3D et une vue 2D/4CH utilisant la technologie de l'écran tactile.Le nouveau système de caméras Hyundai comprend également la fonction IMOD (Intelligent Moving Object Detection), qui informe l'opérateur lorsque des personnes ou des objets dangereux sont détectés dans un rayon de 5 m ou 16,5 pieds autour de la machine, ce qui lui permet de contrôler de façon très précise la machine et ses environs. En plus de la vue plongeante, l'opérateur a la possibilité de sélectionner plusieurs vues virtuelles correspondant à différentes positions de caméra. L'IMOD indique tous les mouvements détectés autour de la machine. Les mouvements s'affichent sur l'écran au moyen d'un rectangle entourant l'objet ou la personne, en indiquant au moyen de flèches le côté où le mouvement a été détecté. L'obstruction est non seulement visualisée par l'opérateur mais également notifiée à celui-ci au moyen d'une alarme. Ce nouveau système convient parfaitement aux chantiers très fréquentés, aux espaces de travail restreints, aux travaux routiers durant lesquels le personnel travaille à proximité de la machine, aux centres-villes et aux chantiers nécessitant des règles de sécurité très strictes.

KOMATSU : une hybride de 36 t

Le constructeur japonais a présenté une nouvelle pelle hybride HB365LC de 36 tonnes. Comparée à laPC360LC-11, cette nouvelle excavatrice hybride économise 20% de carburant. Komatsu a été le premier constructeur de machines de construction dans l’histoire à commercialiser la première machine hybride. C’était en 2008. Aujourd’hui, plus de 3.500 machines de ce type sont au travail dans le monde. La nouvelle HB365LC-3est propulsée par un moteur EU Stage IV d’une puissance 202kW/275 ch comme la PC360LC-11 avec 53kW en plus de puissance électrique fournie par le système Hybride de Komatsu. Komatsu a développé son système hybride révolutionnaire pour qu’il fonctionne grâce au système de régénération de l’énergie de rotation de la tourelle et de stockage de l’énergie à l’aide du supercondensateur Komatsu Ultra Capacitor. Le supercondensateur Komatsu assure le stockage rapide de l’énergie et la transmission instantanée de la puissance. L’énergie cinétique engendrée par le freinage de la tourelle est transformée en électricité, qui passe dans un onduleur avant d’être emmagasinée par le supercondensateur. L’énergie captée est ensuite recyclée selon les commandes du régulateur hybride, pour aider le moteur lorsque la charge de travail nécessite un apport d’énergie. La puissance de réserve stockée par la technologie hybride représente des chevaux supplémentaires qui sont disponibles pour maximiser les performances de la machine supportée soit par le moteur, soit issue de la force de rotation de la tourelle. Les composants hybrides développés et fabriqués par Komatsu sont couverts par garantie spéciale sur 5 ans  ou 10.000 heures. Cette pelle est dotée d’un nouveau moteur EU Stage IV intégrant les technologies   SCR (Selective Catalytic Reduction)  qui réduit encore d’avantage les émissions NOx grâce à l’additif AdBlue  . Épinglons également sa nouvelle  cabine ROPS/FOPS renforcée, montée sur des  suspensions visqueuses apportant ainsi une réduction des vibrations et du niveau sonore intérieur  de la cabine de 67dB(A) seulement contribuant ainsi à un environnement de travail silencieux et plus confortable pour l’opérateur. Cette nouvelle pelle se voit dotée d’ un nouvel écran LCD de 7’’ en 26 langues qui affiche des informations concernant le niveau de fluide AdBlue, des recommandations ECO, un historique de la machine,etc. En plus, elle bénéficie également du système PPC à commande proportionnelle qui permet de commander tous les mouvements et les accessoires avec douceur et précision ainsi que six modes de travail  . Enfin, elle est dotée du   système de commande de gestion de l’équipement (EMMS)   qui   gère toutes les conditions d’utilisation et les fonctions vitales de la machine (maintenance préventive, assistance au dépannage).     LIEBHERR: première mondiale

Le constructeur japonais a présenté une nouvelle pelle hybride HB365LC de 36 tonnes. Comparée à laPC360LC-11, cette nouvelle excavatrice hybride économise 20% de carburant. Komatsu a été le premier constructeur de machines de construction dans l’histoire à commercialiser la première machine hybride. C’était en 2008. Aujourd’hui, plus de 3.500 machines de ce type sont au travail dans le monde. La nouvelle HB365LC-3est propulsée par un moteur EU Stage IV d’une puissance 202kW/275 ch comme la PC360LC-11 avec 53kW en plus de puissance électrique fournie par le système Hybride de Komatsu. Komatsu a développé son système hybride révolutionnaire pour qu’il fonctionne grâce au système de régénération de l’énergie de rotation de la tourelle et de stockage de l’énergie à l’aide du supercondensateur Komatsu Ultra Capacitor. Le supercondensateur Komatsu assure le stockage rapide de l’énergie et la transmission instantanée de la puissance. L’énergie cinétique engendrée par le freinage de la tourelle est transformée en électricité, qui passe dans un onduleur avant d’être emmagasinée par le supercondensateur. L’énergie captée est ensuite recyclée selon les commandes du régulateur hybride, pour aider le moteur lorsque la charge de travail nécessite un apport d’énergie. La puissance de réserve stockée par la technologie hybride représente des chevaux supplémentaires qui sont disponibles pour maximiser les performances de la machine supportée soit par le moteur, soit issue de la force de rotation de la tourelle. Les composants hybrides développés et fabriqués par Komatsu sont couverts par garantie spéciale sur 5 ans  ou 10.000 heures. Cette pelle est dotée d’un nouveau moteur EU Stage IV intégrant les technologies SCR (Selective Catalytic Reduction)  qui réduit encore d’avantage les émissions NOx grâce à l’additif AdBlue. Épinglons également sa nouvelle  cabine ROPS/FOPS renforcée, montée sur des  suspensions visqueuses apportant ainsi une réduction des vibrations et du niveau sonore intérieur  de la cabine de 67dB(A) seulement contribuant ainsi à un environnement de travail silencieux et plus confortable pour l’opérateur. Cette nouvelle pelle se voit dotée d’ un nouvel écran LCD de 7’’ en 26 langues qui affiche des informations concernant le niveau de fluide AdBlue, des recommandations ECO, un historique de la machine,etc. En plus, elle bénéficie également du système PPC à commande proportionnelle qui permet de commander tous les mouvements et les accessoires avec douceur et précision ainsi que six modes de travail. Enfin, elle est dotée du système de commande de gestion de l’équipement (EMMS) qui gère toutes les conditions d’utilisation et les fonctions vitales de la machine (maintenance préventive, assistance au dépannage).

LIEBHERR: première mondiale

Le constructeur allemand a présenté  sa nouvelle génération de chargeuses sur pneus de moyenne puissance qui répond aux exigencesde la norme d’émission de NOx niveau IV/Tier 4 f.  Il s’agit des modèles L526 de 11,25t, L538 de 13,5t  et L546 de 14,2t  à transmission hydrostatique qui offre une consommation de carburant inférieure jusqu’à 25%  par rapport à celles des machines de la même catégorie. Elles sont propulsées par des moteurs développant respectivement 103kW/140ch, 114 kW/155 ch et 123 kW/ 167ch. Pour augmenter encore la robustesse et la longévité  de ces chargeuses, Liebherr leur a ajouté des essieux plus gros et une construction en acier renforcé ainsi que deux variantes du bras de levage soit en Z ( utilisations standard)  soit en P (applications industrielles). Grâce au nouveau système électrohydraulique, celui-ci permet de programmer à la demande le bras de levage et les positions du godet depuis la cabine.Afin d’augmenter leur confort , les designers ont également remanié complètement l’intérieur de la cabine. Les modèles L526 et L546 disposent dans leur version de base d’une charge de basculement de 7.700kg et de 10.500 kg. En plus, ce nouveau trio polyvalent est adapté  par exemple pour le secteur du recyclage où les exploitants soumettent les machines à des exigences élevées. Ces chargeuses peuvent être munis sur demande système de changement rapide hydraulique Likufix permettant à l’opérateur, sur simple pression d’un bouton, de changer plusieurs outils de montage mécaniques et hydrauliques en toute sécurité et en quelques instants depuis la cabine. Notons encore le circuit de refroidissement installé juste derrière la cabine de l’opérateur , sur le châssis arrière. Cet emplacement est le plus propre de la chargeuse où le circuit de refroidissement peut y aspirer de l’air sans poussière.     MANITOU : deux avant-premières en exclusivité

Le constructeur allemand a présenté  sa nouvelle génération de chargeuses sur pneus de moyenne puissance qui répond aux exigencesde la norme d’émission de NOx niveau IV/Tier 4 f.  Il s’agit des modèles L526 de 11,25t, L538 de 13,5t  et L546 de 14,2t  à transmission hydrostatique qui offre une consommation de carburant inférieure jusqu’à 25%  par rapport à celles des machines de la même catégorie. Elles sont propulsées par des moteurs développant respectivement 103kW/140ch, 114 kW/155 ch et 123 kW/ 167ch. Pour augmenter encore la robustesse et la longévité  de ces chargeuses, Liebherr leur a ajouté des essieux plus gros et une construction en acier renforcé ainsi que deux variantes du bras de levage soit en Z ( utilisations standard)  soit en P (applications industrielles). Grâce au nouveau système électrohydraulique, celui-ci permet de programmer à la demande le bras de levage et les positions du godet depuis la cabine.Afin d’augmenter leur confort , les designers ont également remanié complètement l’intérieur de la cabine. Les modèles L526 et L546 disposent dans leur version de base d’une charge de basculement de 7.700kg et de 10.500 kg. En plus, ce nouveau trio polyvalent est adapté  par exemple pour le secteur du recyclage où les exploitants soumettent les machines à des exigences élevées. Ces chargeuses peuvent être munis sur demande système de changement rapide hydraulique Likufix permettant à l’opérateur, sur simple pression d’un bouton, de changer plusieurs outils de montage mécaniques et hydrauliques en toute sécurité et en quelques instants depuis la cabine. Notons encore le circuit de refroidissement installé juste derrière la cabine de l’opérateur , sur le châssis arrière. Cet emplacement est le plus propre de la chargeuse où le circuit de refroidissement peut y aspirer de l’air sans poussière.

MANITOU : deux avant-premières en exclusivité

Le constructeur français a présenté  sous le signe de l’innovation 12 nouveaux produits et services parmi lesquels deux avant-premières Il s’agit du chariot MT 420H New Buggy pour espaces confinés et du télescopique MRT 2145 pour applications de grande hauteur . Le MT420 H New Buggy vient agrandir les télescopiques compacts Manitou sur lesquels est déjà présent le MT 625 ( 6m/2,5T). Cet engin ultra compact est particulièrement destiné au marché de la rénovation,  aux travaux urbains où les chantiers sont très exigus et en maintenance industrielle. Mais encore pourla manutention chez des marchands de matériaux pour le BTP et également pour la location.  Ses dimensions : 1,49m de large, 3 ,67m de long au tablier et 1,90 m de hauteur. En outre, sa compacité  n’affecte pas ses performances puisque sa hauteur de levage maxi est de 4,28m et sa capacité de charge est de 2t. Le New Buggy est doté de 4 roues motrices et directrices et d’une transmission hydrostatique. Sa cabine est confortable et son tableau de bord est intuitif. Il est disponible avec le tablier standard de Manitou ou le tablier skid steer avec une gamme étendue d’accessoires. Les mouvements du bras s’effectuent via la commande du JSM qui permet à l’opérateur de conserver une main en permanence sur le volant. Le MT420 H New Buggy sera mis sur le marché début 2017. Quant au modèle MRT 2145 , il vient compléter la gamme des MRT Easy légère avec une capacité de levage   de 21m et une capacité de charge supérieures + 4,5t. Ce télescopique de 14t et compacte ( 6,59m au talon des fourches)  est particulièrement adapté  sur chantiers étroits. Sa compacité combinée au rayon de giration restreint procure une excellente maniabilité .Le MRT2145 est pourvu d’une transmission hydrostatique et de nouveaux stabilisateurs type araignée qui offre une grande stabilité et l’autorise à travailler dans un périmètre important. Relevons encore une nouvelle flèche avec flexibles hydrauliques placés à l’intérieur pour une meilleure protection et un moteur Perkins Stage 3B développant 75kW/102ch. La cabine comprend un tableau de bord identique à tous les MRT, ce qui facilite la prise en main pour les opérateurs habitués à utiliser cette gamme de machines. Le nouveau MRT2145 Easy est proposé avec plusieurs accessoires ; fourches, nacelle, potence, treuil, etc apportant une solution 3 en 1 à ses utilisateurs : télescopique, grue mobile et nacelle. Ce nouveau modèle sera disponible à partir du second trimestre     POWERSCREEN : nouveau crible électrique

Le constructeur français a présenté  sous le signe de l’innovation 12 nouveaux produits et services parmi lesquels deux avant-premières Il s’agit du chariot MT 420H New Buggy pour espaces confinés et du télescopique MRT 2145 pour applications de grande hauteur . Le MT420 H New Buggy vient agrandir les télescopiques compacts Manitou sur lesquels est déjà présent le MT 625 ( 6m/2,5T). Cet engin ultra compact est particulièrement destiné au marché de la rénovation,  aux travaux urbains où les chantiers sont très exigus et en maintenance industrielle. Mais encore pourla manutention chez des marchands de matériaux pour le BTP et également pour la location.  Ses dimensions : 1,49m de large, 3 ,67m de long au tablier et 1,90 m de hauteur. En outre, sa compacité  n’affecte pas ses performances puisque sa hauteur de levage maxi est de 4,28m et sa capacité de charge est de 2t. Le New Buggy est doté de 4 roues motrices et directrices et d’une transmission hydrostatique. Sa cabine est confortable et son tableau de bord est intuitif. Il est disponible avec le tablier standard de Manitou ou le tablier skid steer avec une gamme étendue d’accessoires. Les mouvements du bras s’effectuent via la commande du JSM qui permet à l’opérateur de conserver une main en permanence sur le volant. Le MT420 H New Buggy sera mis sur le marché début 2017. Quant au modèle MRT 2145 , il vient compléter la gamme des MRT Easy légère avec une capacité de levage   de 21m et une capacité de charge supérieures + 4,5t. Ce télescopique de 14t et compacte ( 6,59m au talon des fourches)  est particulièrement adapté  sur chantiers étroits. Sa compacité combinée au rayon de giration restreint procure une excellente maniabilité .Le MRT2145 est pourvu d’une transmission hydrostatique et de nouveaux stabilisateurs type araignée qui offre une grande stabilité et l’autorise à travailler dans un périmètre important. Relevons encore une nouvelle flèche avec flexibles hydrauliques placés à l’intérieur pour une meilleure protection et un moteur Perkins Stage 3B développant 75kW/102ch. La cabine comprend un tableau de bord identique à tous les MRT, ce qui facilite la prise en main pour les opérateurs habitués à utiliser cette gamme de machines. Le nouveau MRT2145 Easy est proposé avec plusieurs accessoires ; fourches, nacelle, potence, treuil, etc apportant une solution 3 en 1 à ses utilisateurs : télescopique, grue mobile et nacelle. Ce nouveau modèle sera disponible à partir du second trimestre

POWERSCREEN : nouveau crible électrique

Powerscreen a dévoilé son nouveau crible à motorisation électrique , le Warrior 1400XE . Cet appareila été conçu pour répondre aux besoins des clients, pour lesquels l'électricité est une source de motorisation préférée qui permet par ailleurs une utilisation de la machine en intérieur. Celui-ci peut être alimenté avec l'électricité générée par d'autres modèles Powerscreen, tels que le Premiertrak 600. Le Warrior 1400XE s'appuie sur la réussite du modèle standard Warrior 1400X, doté d'un seul arbre, d'un cribleur à amplitude élevée de 3,6 m x 1,25 m (12’ x 4,5’) et de l'option de rehausse de châssis, qui lui confère une excellente capacité de stockage. Il bénéficie également de plusieurs caractéristiques importantes d'entretien et de maintenance, dont le système Powerscreen « Stay-Clean » situé sous le dispositif d'alimentation, et d'un système de levage de crible facilitant l'accès pour le changement des grilles de crible. En fonction du matériau utilisé, le rendement de la machine peut atteindre le chiffre impressionnant de 500 t/h. Le principal avantage du Warrior 1400XE réside dans la variété d'options d'alimentation disponibles. Ainsi, il peut être auto-alimenté grâce à son générateur de 72 kVA ou raccordé à une alimentation secteur pour un coût d'exploitation encore inférieur. Pour les clients qui comprennent les avantages d'une solution combinée, le Warrior 1400XE peut également être alimenté à partir d'un concasseur Powerscreen à double motorisation électrique/carburant, avec un effet à peine perceptible sur la consommation de carburant de ce dernier. La maintenance du moteur du Warrior est alors inutile, ce qui constitue un avantage supplémentaire. De même, dans les régions du monde où les opérations sont effectuées à haute altitude ou sous des températures ambiantes élevées, le Warrior 1400XE peut être alimenté dans le cadre d'un train de machines à partir d'un seul générateur, éventuellement surdimensionné afin de prendre en compte le déclassement lié à l'environnement d'utilisation.  © Bull BTP      

Powerscreen a dévoilé son nouveau crible à motorisation électrique , le Warrior 1400XE . Cet appareila été conçu pour répondre aux besoins des clients, pour lesquels l'électricité est une source de motorisation préférée qui permet par ailleurs une utilisation de la machine en intérieur. Celui-ci peut être alimenté avec l'électricité générée par d'autres modèles Powerscreen, tels que le Premiertrak 600. Le Warrior 1400XE s'appuie sur la réussite du modèle standard Warrior 1400X, doté d'un seul arbre, d'un cribleur à amplitude élevée de 3,6 m x 1,25 m (12’ x 4,5’) et de l'option de rehausse de châssis, qui lui confère une excellente capacité de stockage. Il bénéficie également de plusieurs caractéristiques importantes d'entretien et de maintenance, dont le système Powerscreen « Stay-Clean » situé sous le dispositif d'alimentation, et d'un système de levage de crible facilitant l'accès pour le changement des grilles de crible. En fonction du matériau utilisé, le rendement de la machine peut atteindre le chiffre impressionnant de 500 t/h. Le principal avantage du Warrior 1400XE réside dans la variété d'options d'alimentation disponibles. Ainsi, il peut être auto-alimenté grâce à son générateur de 72 kVA ou raccordé à une alimentation secteur pour un coût d'exploitation encore inférieur. Pour les clients qui comprennent les avantages d'une solution combinée, le Warrior 1400XE peut également être alimenté à partir d'un concasseur Powerscreen à double motorisation électrique/carburant, avec un effet à peine perceptible sur la consommation de carburant de ce dernier. La maintenance du moteur du Warrior est alors inutile, ce qui constitue un avantage supplémentaire. De même, dans les régions du monde où les opérations sont effectuées à haute altitude ou sous des températures ambiantes élevées, le Warrior 1400XE peut être alimenté dans le cadre d'un train de machines à partir d'un seul générateur, éventuellement surdimensionné afin de prendre en compte le déclassement lié à l'environnement d'utilisation. © Bull BTP