FLASH…

C’est officiel, Doosan quitte la Belgique

Debroux Mathieu 
 0 
 0 
 2016-05-11T17:17:00Z 
 2016-05-11T17:17:00Z 
 1 
 61 
 298 
 5 
 1 
 358 
 14.0 
  
  
 
  
    
  
 Normal 
 0 
 
 
 21 
 
 
 false 
 false 
 false 
 
 EN-GB 
 JA 
 X-NONE 
 
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
 
 
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
    
  
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
  
   
 
 /* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
	{mso-style-name:"Tableau Normal";
	mso-tstyle-rowband-size:0;
	mso-tstyle-colband-size:0;
	mso-style-noshow:yes;
	mso-style-priority:99;
	mso-style-parent:"";
	mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
	mso-para-margin:0cm;
	mso-para-margin-bottom:.0001pt;
	mso-pagination:widow-orphan;
	font-size:10.0pt;
	font-family:"Times New Roman";
	mso-ansi-language:EN-GB;
	mso-fareast-language:JA;}
 
     Après avoir fermé son usine à Frameries en 2015, Doosan a pris la décision de fermer les portes de son siège de Waterloo au profit de la Tchéquie avant la fin de cette année. 167 emplois sont menacés. D’après la direction du groupe sud-coréen  ses bureaux dans la cité du Lion ne sont plus nécessaires pour soutenir ses activités, d'ou sa délocalisation       © photo Bull BTP

Après avoir fermé son usine à Frameries en 2015, Doosan a pris la décision de fermer les portes de son siège de Waterloo au profit de la Tchéquie avant la fin de cette année. 167 emplois sont menacés. D’après la direction du groupe sud-coréen  ses bureaux dans la cité du Lion ne sont plus nécessaires pour soutenir ses activités, d'ou sa délocalisation  

© photo Bull BTP