CONJONCTURE

En Europe, LafargeHolcim réalise une performance solide

Normal 
 0 
 
 
 21 
 
 
 false 
 false 
 false 
 
 EN-GB 
 JA 
 X-NONE 
 
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
 
 
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
    
  
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
  
   
 
 /* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
	{mso-style-name:"Tableau Normal";
	mso-tstyle-rowband-size:0;
	mso-tstyle-colband-size:0;
	mso-style-noshow:yes;
	mso-style-priority:99;
	mso-style-parent:"";
	mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
	mso-para-margin:0cm;
	mso-para-margin-bottom:.0001pt;
	mso-pagination:widow-orphan;
	font-size:10.0pt;
	font-family:"Times New Roman";
	mso-ansi-language:EN-GB;
	mso-fareast-language:JA;}
 
     Malgré un recul du chiffre d’affaires net sur base comparable au 2ème trimestre, LafargeHolcim a réalisé une performance solide en Europe. Des mesures décisives de réduction des coûts et un accent continu mis sur les synergies au sein de la région ont contribué à une croissance de 8,3 % de l’Ebitda opérationnel retraité sur base comparable. En France, une demande soutenue de béton prêt-à-l’emploi et de granulats, associée à une stabilisation des prix, a atténué l’impact des inondations sévères et de perturbations sociales. La Belgique, la Suisse et l’Allemagne ont amélioré leurs résultats, cette dernière atténuant l’impact de la pression sur les prix grâce à une gestion efficace des coûts fixes et variables. Le Royaume-Uni affiche de bons résultats au 2ème trimestre, même si les taux de croissance ont ralenti au cours de la période qui a précédé le référendum du 23 juin sur l’Union européenne.  Bien que les prix aient résisté en Azerbaïdjan et en Russie, les résultats ont globalement diminué sur le trimestre, par rapport à l’année précédente, ces pays étant toujours confrontés à de grandes difficultés économiques liées à la faiblesse de la demande mondiale de pétrole. En Pologne, un environnement de prix difficile a pesé sur l’Ebitda opérationnel retraité, malgré une progression des volumes. Après plusieurs trimestres de croissance robuste, les résultats en Roumanie se sont légèrement tassés au 2ème trimestre. En Espagne, les activités ont dû faire face aux effets des incertitudes politiques suite aux élections nationales, qui ont induit un ralentissement des dépenses publiques. Les mesures de réduction des coûts y ont été renforcées.     Quelques chiffres avril-juin 2016 par rapport à avril-juin 2015     . Vente de ciment en millions de t :11,9 soit – 2,4%. Vente de granulats en millions de t : 33,7 soit + 2,4%. Ventes de béton préparé  en millions de m3 : 5,0 soit- 3%       ©photo HolcimLafarge

Malgré un recul du chiffre d’affaires net sur base comparable au 2ème trimestre, LafargeHolcim a réalisé une performance solide en Europe. Des mesures décisives de réduction des coûts et un accent continu mis sur les synergies au sein de la région ont contribué à une croissance de 8,3 % de l’Ebitda opérationnel retraité sur base comparable. En France, une demande soutenue de béton prêt-à-l’emploi et de granulats, associée à une stabilisation des prix, a atténué l’impact des inondations sévères et de perturbations sociales. La Belgique, la Suisse et l’Allemagne ont amélioré leurs résultats, cette dernière atténuant l’impact de la pression sur les prix grâce à une gestion efficace des coûts fixes et variables. Le Royaume-Uni affiche de bons résultats au 2ème trimestre, même si les taux de croissance ont ralenti au cours de la période qui a précédé le référendum du 23 juin sur l’Union européenne.Bien que les prix aient résisté en Azerbaïdjan et en Russie, les résultats ont globalement diminué sur le trimestre, par rapport à l’année précédente, ces pays étant toujours confrontés à de grandes difficultés économiques liées à la faiblesse de la demande mondiale de pétrole. En Pologne, un environnement de prix difficile a pesé sur l’Ebitda opérationnel retraité, malgré une progression des volumes. Après plusieurs trimestres de croissance robuste, les résultats en Roumanie se sont légèrement tassés au 2ème trimestre. En Espagne, les activités ont dû faire face aux effets des incertitudes politiques suite aux élections nationales, qui ont induit un ralentissement des dépenses publiques. Les mesures de réduction des coûts y ont été renforcées. Quelques chiffres avril-juin 2016 par rapport à avril-juin 2015. Vente de ciment en millions de t :11,9 soit – 2,4%. Vente de granulats en millions de t : 33,7 soit + 2,4%. Ventes de béton préparé  en millions de m3 : 5,0 soit- 3% ©photo HolcimLafarge