INFRASTRUCTURE

Des routes intelligentes

Normal 
 0 
 
 
 21 
 
 
 false 
 false 
 false 
 
 EN-GB 
 JA 
 X-NONE 
 
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
 
 
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
    
  
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
  
   
 
 /* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
	{mso-style-name:"Tableau Normal";
	mso-tstyle-rowband-size:0;
	mso-tstyle-colband-size:0;
	mso-style-noshow:yes;
	mso-style-priority:99;
	mso-style-parent:"";
	mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
	mso-para-margin:0cm;
	mso-para-margin-bottom:.0001pt;
	mso-pagination:widow-orphan;
	font-size:10.0pt;
	font-family:"Times New Roman";
	mso-ansi-language:EN-GB;
	mso-fareast-language:JA;}
 
      Après les machines de construction intelligentes, demain des routes intelligentes feront partie de nos paysages, des routes qui produisent l’électricité  elles-mêmes comme aux Pays-Bas sur une portion d’autoroute de 500 mètres qui s’éclaire toute seule grâce à son marquage au sol  moyennant une matière fluorescente qui emmagasine la lumière du jour pour la restituer la nuit. Mais encore des routes solaires dont nous avons fait écho dernièrement ainsi que des routes intelligentes pour des voitures intelligentes et des bitumes pouvant fournir aux automobilistes un meilleur éclairage des autoroutes pour les rendre plus sûres et  plus confortables durant la nuit.       Shell  Bitumes imagine l’avenir des autoroutes en 2050  

Après les machines de construction intelligentes, demain des routes intelligentes feront partie de nos paysages, des routes qui produisent l’électricité  elles-mêmes comme aux Pays-Bas sur une portion d’autoroute de 500 mètres qui s’éclaire toute seule grâce à son marquage au sol  moyennant une matière fluorescente qui emmagasine la lumière du jour pour la restituer la nuit. Mais encore des routes solaires dont nous avons fait écho dernièrement ainsi que des routes intelligentes pour des voitures intelligentes et des bitumes pouvant fournir aux automobilistes un meilleur éclairage des autoroutes pour les rendre plus sûres et  plus confortables durant la nuit.

Shell  Bitumes imagine l’avenir des autoroutes en 2050  

Normal 
 0 
 
 
 21 
 
 
 false 
 false 
 false 
 
 EN-GB 
 JA 
 X-NONE 
 
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
 
 
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
    
  
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
  
   
 
 /* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
	{mso-style-name:"Tableau Normal";
	mso-tstyle-rowband-size:0;
	mso-tstyle-colband-size:0;
	mso-style-noshow:yes;
	mso-style-priority:99;
	mso-style-parent:"";
	mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
	mso-para-margin:0cm;
	mso-para-margin-bottom:.0001pt;
	mso-pagination:widow-orphan;
	font-size:10.0pt;
	font-family:"Times New Roman";
	mso-ansi-language:EN-GB;
	mso-fareast-language:JA;}
 
     Selon les prévisions, le monde connaîtra une croissance démographique continue et une urbanisation de plus en plus forte, entraînant alors une augmentation de la circulation sur nos routes. En parallèle, des réglementations plus strictes en matière d’émissions seront mises en œuvre, et les nouvelles technologies qui deviendront monnaie courante pour alimenter en énergie l’ensemble des voitures du monde. Quels types d’innovations sur nos routes permettront de releverces défis ?   Aujourd’hui, dans le centre mondial de R&D  de Shell Bitume à Bangalore, des scientifiques travaillent à un niveau moléculaire pour produire un bitume aux propriétés plus durables et économes en énergie.  Pour John Read DG des technologies  « Nos investissements en R&D sont destinés à transformer les autoroutes actuelles en chaussées intelligentes. Certaines de ces innovations prendront plus d’une décennie à entrer sur le marché, mais d’autres sont déjà en cours d’exécution. Par exemple, Shell Bitufresh, un additif qui neutralise les substances responsables de l’odeur des fumées de bitume plutôt que de les masquer. Cela est possible en transformant chimiquement les mercaptans, ces composés qui produisent les odeurs des fumées du bitume. En combinant les molécules Bitufresh aux mercaptans, ces derniers deviennent plus lourds et denses, de sorte qu’ils retombent au fond du bitume au lieu de s’échapper dans l’air.      Un meilleur éclairage des autoroutes.         Shell Bitumes a commencé à étudier la faisabilité de changer l’aspect visuel (phosphoresence) des revêtements routiers afin de fournir un éclairage ambiant, d’alerter les conducteurs d’un changement de conditions de conduite, ou même d’un éventuel danger.   La production d’électricité par nos routes:   Actuellement, le géant pétrolier travaille avec Pavegen, une entreprise technologique qui développe des pavés transformant l’énergie produite par l’homme. Il est également possible que ce dispositif puisse être utilisé afin de produire de l’électricité pour alimenter le réseau. Shell étudie également comment une telle technologie pourrait être utilisée pour informer les autorités et les entreprises de transport qu’une route se détériore ou se déforme. Au fur et à mesure que la route se déforme, la pression exercée par le véhicule dégagerait un courant électrique plus élevé qui pourrait être converti en indication de la présence d’un dégât.   L’amélioration de la qualité de l’air :   Une autre innovation qui sera à portée de main est une chaussée qui puisse contenir hors de l’air les substances nocives comme le dioxyde d’azote ou des particules en suspension. Cela repose sur une technologie bitumineuse qui absorbe des particules en suspension PM101 comme la fumée, la suie, la poussière et d’autres matières produites par les gaz des moteurs de voitures.  Illustrations © Shell & Studio Roosegaarde     © Bull BTP      

Selon les prévisions, le monde connaîtra une croissance démographique continue et une urbanisation de plus en plus forte, entraînant alors une augmentation de la circulation sur nos routes. En parallèle, des réglementations plus strictes en matière d’émissions seront mises en œuvre, et les nouvelles technologies qui deviendront monnaie courante pour alimenter en énergie l’ensemble des voitures du monde. Quels types d’innovations sur nos routes permettront de releverces défis ? Aujourd’hui, dans le centre mondial de R&D  de Shell Bitume à Bangalore, des scientifiques travaillent à un niveau moléculaire pour produire un bitume aux propriétés plus durables et économes en énergie.  Pour John Read DG des technologies « Nos investissements en R&D sont destinés à transformer les autoroutes actuelles en chaussées intelligentes. Certaines de ces innovations prendront plus d’une décennie à entrer sur le marché, mais d’autres sont déjà en cours d’exécution. Par exemple, Shell Bitufresh, un additif qui neutralise les substances responsables de l’odeur des fumées de bitume plutôt que de les masquer. Cela est possible en transformant chimiquement les mercaptans, ces composés qui produisent les odeurs des fumées du bitume. En combinant les molécules Bitufresh aux mercaptans, ces derniers deviennent plus lourds et denses, de sorte qu’ils retombent au fond du bitume au lieu de s’échapper dans l’air. Un meilleur éclairage des autoroutes. Shell Bitumes a commencé à étudier la faisabilité de changer l’aspect visuel (phosphoresence) des revêtements routiers afin de fournir un éclairage ambiant, d’alerter les conducteurs d’un changement de conditions de conduite, ou même d’un éventuel danger. La production d’électricité par nos routes: Actuellement, le géant pétrolier travaille avec Pavegen, une entreprise technologique qui développe des pavés transformant l’énergie produite par l’homme. Il est également possible que ce dispositif puisse être utilisé afin de produire de l’électricité pour alimenter le réseau. Shell étudie également comment une telle technologie pourrait être utilisée pour informer les autorités et les entreprises de transport qu’une route se détériore ou se déforme. Au fur et à mesure que la route se déforme, la pression exercée par le véhicule dégagerait un courant électrique plus élevé qui pourrait être converti en indication de la présence d’un dégât. L’amélioration de la qualité de l’air : Une autre innovation qui sera à portée de main est une chaussée qui puisse contenir hors de l’air les substances nocives comme le dioxyde d’azote ou des particules en suspension. Cela repose sur une technologie bitumineuse qui absorbe des particules en suspension PM101 comme la fumée, la suie, la poussière et d’autres matières produites par les gaz des moteurs de voitures. Illustrations © Shell & Studio Roosegaarde

© Bull BTP