SÉQUENCE RÉTRO

Pingon: une idée géniale.

L’éternelle controverse entre les défenseurs acharnés et exclusifs de l’une ou l’autre  de ces deux méthodes a enfin trouvé une solution rationnelle. La pelle Pingon allie en effet, grâce à sa conception révolutionnaire, la souplesse du pneumatique –en position de déplacement – à la stabilité  des chenilles - en position de travail.      Il était une fois…

L’éternelle controverse entre les défenseurs acharnés et exclusifs de l’une ou l’autre  de ces deux méthodes a enfin trouvé une solution rationnelle. La pelle Pingon allie en effet, grâce à sa conception révolutionnaire, la souplesse du pneumatique –en position de déplacement – à la stabilité  des chenilles - en position de travail.

Il était une fois…

Pingon est une société française  qui a  été créée à la fin des années 1940 par Pierre Joseph Pingon. En 1949, Pingon  crée un bureau d'ingénierie  qui conçoit une nouvelle idée dans la  conception de grues à tour considérablement allégée. En 1954  il construit le premier exemplaire dans les ateliers Tichauer à Belley avec qui il conserva son partenariat pour la production. Tichauer était un constructeur de malaxeur à béton en Alsace. La nouvelle compagnie prit le nom  de Construction Mécanique du Bugey.   Au cours des années 60,  elle met au  point sa première pelle hydraulique le modèle 12. Une machine très compacte, mobile, stable et  polyvalente à souhait avec pas moins de 26 équipements divers dont: benne preneuse, grappin de reprise, ripper, rallonge rétro,  flèche grue treillis, godets, etc…

Pingon est une société française  qui a  été créée à la fin des années 1940 par Pierre Joseph Pingon. En 1949, Pingon  crée un bureau d'ingénierie  qui conçoit une nouvelle idée dans la  conception de grues à tour considérablement allégée. En 1954  il construit le premier exemplaire dans les ateliers Tichauer à Belley avec qui il conserva son partenariat pour la production. Tichauer était un constructeur de malaxeur à béton en Alsace. La nouvelle compagnie prit le nom  de Construction Mécanique du Bugey. Au cours des années 60,  elle met au  point sa première pelle hydraulique le modèle 12. Une machine très compacte, mobile, stable et  polyvalente à souhait avec pas moins de 26 équipements divers dont: benne preneuse, grappin de reprise, ripper, rallonge rétro,  flèche grue treillis, godets, etc…

3 PINGON 12 A -9.jpg
avec tour repliée.jpg
Certificat.jpg
Le principe révolutionnaire de Pingon consiste en la possibilité de passer « immédiatement » de la position « route » sur pneus , à la position travail , sur « plate-forme », en remontant tout simplement le train des roues    .

Le principe révolutionnaire de Pingon consiste en la possibilité de passer « immédiatement » de la position « route » sur pneus , à la position travail , sur « plate-forme », en remontant tout simplement le train des roues.

PINGON  janv 67 - copie 2.jpg
PINGON 14 D.jpg
Pingon 18 A copie.jpg
Distributeurs.jpg
En 1973, les activités grues de Pingon furent rachetées par Manubat puis plus tard en 1979 c’est l’industriel allemand  Hors Dieter Hesch qui en deviendra le propriétaire (groupe IBH). Pingon prendra alors le nom  Hanomag-Pingon. Pingon poursuitsa carrière dans la conception d'engins de travaux publics. Il fonde en 1974 à Annecy-le-Vieux la société Mécalac (Mécanique du Lac) qui produit une machine   d’une conception unique et originale, polyvalente particulière qui  offre l’avantage d’être à la fois pelle hydraulique (butte et rétro), élévateur et porte-outils à rotation totale. En fait, un produit  avec la même empreinte que Pingon !   En 1988 Jean-Marie Obry (Pel-Job)  reprend Mecalac à Pierre Joseph Pingon , année de son décès. Enfin, en 1990, Henri Marchetta reprend le groupe Pel-Job -Mecalac à Jean-Marie Obry. C’est en 1967 que Pingon sera représenté  en Belgique d’abord  par Wijnmalen &Hausmann, ensuite par O. De Bruycker en 1976 et ensuite par la firme Verbist  en 1981. La gamme était composée par les séries 12 et 14. Le modèle 12 A sera exposé à Expomat en 1964 tandis que le modèle  14 sera exposé  en 1968 sous le nom de « Sitting Bull » toujours à Expomat.  Le constructeur proposera également au salon du Bourget un proto le 18 A de 50 tonnes doté d’un moteur de 300 ch. C’était à l’époque la plus grosse pelle sur pneus au monde.  Références :Technique TP,  Story of Pingon par Francis Pierre, Grutiers.com. Merci  à Romuald Servaye de m’avoir prêté une importante documentation  qui m’a permis de faire revivre « Ce cher disparu ».       © Bull BTP       

En 1973, les activités grues de Pingon furent rachetées par Manubat puis plus tard en 1979 c’est l’industriel allemand  Hors Dieter Hesch qui en deviendra le propriétaire (groupe IBH). Pingon prendra alors le nom  Hanomag-Pingon. Pingon poursuitsa carrière dans la conception d'engins de travaux publics. Il fonde en 1974 à Annecy-le-Vieux la société Mécalac (Mécanique du Lac) qui produit une machine d’une conception unique et originale, polyvalente particulière qui  offre l’avantage d’être à la fois pelle hydraulique (butte et rétro), élévateur et porte-outils à rotation totale. En fait, un produit  avec la même empreinte que Pingon ! En 1988 Jean-Marie Obry (Pel-Job)  reprend Mecalac à Pierre Joseph Pingon , année de son décès. Enfin, en 1990, Henri Marchetta reprend le groupe Pel-Job -Mecalac à Jean-Marie Obry. C’est en 1967 que Pingon sera représenté  en Belgique d’abord  par Wijnmalen &Hausmann, ensuite par O. De Bruycker en 1976 et ensuite par la firme Verbist  en 1981. La gamme était composée par les séries 12 et 14. Le modèle 12 A sera exposé à Expomat en 1964 tandis que le modèle  14 sera exposé  en 1968 sous le nom de « Sitting Bull » toujours à Expomat.  Le constructeur proposera également au salon du Bourget un proto le 18 A de 50 tonnes doté d’un moteur de 300 ch. C’était à l’époque la plus grosse pelle sur pneus au monde. Références :Technique TP,  Story of Pingon par Francis Pierre, Grutiers.com. Merci  à Romuald Servaye de m’avoir prêté une importante documentation  qui m’a permis de faire revivre « Ce cher disparu ».

© Bull BTP

 

casque + bison jaune copie - copie 2.jpg