CONJONCTURE

Ventes en 2016 de matériels de terrassement en Europe : + 12%

Comme l'année précédente, le marché européen a réalisé des performances supérieures comme dans la plupart des régions du monde Il se classe au troisième rang,derrière la Chine et l'Inde précise le Commitee for European Construction Equipment (CECE).Pour cette année-ci même tendance à la hausse « La croissance des ventes à deux chiffres en 2016 a été une nouvelle positive pour notre industrie en Europe, mais nous voyons encore de grandes disparités à travers le continent »   a   déclaré Sebian Popp, expert économique du CECE. Et  d’ajouter   « En volume, les plus fortes hausses des ventes ont été enregistrées en France, en Allemagne et en Italie. Le marché allemand en particulier, et l'Europe du Nord et de l'Ouest en général, sont proches de leur niveau record historique. D'un autre côté, la reprise de l'Europe du Sud et des pays d'Europe centrale et orientale est toujours en deçà des attentes .  Quant au marché russe, la reprise se fait sentir après plusieurs années en bernes ».    Les ventes de matériel de terrassement en Europe ont augmenté de 12% en 2016. Les machines pour le bâtiment (grues à tour et machines pour le béton) sont les championnes avec une croissance de 21%. Un bon résultat à mettre sur le compte de la reprise de la construction de logement et tertiaire, mais aussi du génie civil. En 2017, le marché des matériels devrait encore être au beau fixe à peu près partout. Les États-Unis vont continuer à progresser grâce à de grands projets d’infrastructures lancés par le gouvernement américain, la Chine et l’Inde seront toujours au plus haut et la plupart des constructeurs européens s’attendent à ce que les marchés du Moyen-Orient se redressent dans les prochains mois. L’Amérique latine ne devrait pas encore rebondir. En Europe, les espoirs sont particulièrement concentrés sur la Scandinavie, la France et l’Allemagne avec des attentes positives pour les matériels de terrassement, routiers et pour le béton. Seuls les fournisseurs de composants (pour 63% d’entre eux) estiment que le marché devrait stagner en 2017. Les constructeurs devraient pouvoir bénéficier d'un marché mondial qui devrait revenir à la croissance après trois années consécutives de déclin.    © Bull BTP          

Comme l'année précédente, le marché européen a réalisé des performances supérieures comme dans la plupart des régions du monde Il se classe au troisième rang,derrière la Chine et l'Inde précise le Commitee for European Construction Equipment (CECE).Pour cette année-ci même tendance à la hausse« La croissance des ventes à deux chiffres en 2016 a été une nouvelle positive pour notre industrie en Europe, mais nous voyons encore de grandes disparités à travers le continent »  a déclaré Sebian Popp, expert économique du CECE. Et  d’ajouter « En volume, les plus fortes hausses des ventes ont été enregistrées en France, en Allemagne et en Italie. Le marché allemand en particulier, et l'Europe du Nord et de l'Ouest en général, sont proches de leur niveau record historique. D'un autre côté, la reprise de l'Europe du Sud et des pays d'Europe centrale et orientale est toujours en deçà des attentes. Quant au marché russe, la reprise se fait sentir après plusieurs années en bernes ». Les ventes de matériel de terrassement en Europe ont augmenté de 12% en 2016. Les machines pour le bâtiment (grues à tour et machines pour le béton) sont les championnes avec une croissance de 21%. Un bon résultat à mettre sur le compte de la reprise de la construction de logement et tertiaire, mais aussi du génie civil. En 2017, le marché des matériels devrait encore être au beau fixe à peu près partout. Les États-Unis vont continuer à progresser grâce à de grands projets d’infrastructures lancés par le gouvernement américain, la Chine et l’Inde seront toujours au plus haut et la plupart des constructeurs européens s’attendent à ce que les marchés du Moyen-Orient se redressent dans les prochains mois. L’Amérique latine ne devrait pas encore rebondir. En Europe, les espoirs sont particulièrement concentrés sur la Scandinavie, la France et l’Allemagne avec des attentes positives pour les matériels de terrassement, routiers et pour le béton. Seuls les fournisseurs de composants (pour 63% d’entre eux) estiment que le marché devrait stagner en 2017. Les constructeurs devraient pouvoir bénéficier d'un marché mondial qui devrait revenir à la croissance après trois années consécutives de déclin.

© Bull BTP