INFOS CARRIÈRES

Keestrack à Matexpo

Le constructeur belge de cribles et de concasseurs mobiles participera à Matexpo du 6 au 10 septembre à Courtrai. Le constructeur y exposera plusieurs appareils, dont le nouveau concasseur à cône électrique (132kW)  H4 Hybride doté d’un crible à 3 étages. Cet ensemble entièrement équipé affiche un poids de transport de 46 tonnes. Conçu pour la production secondaire ou tertiaire, cet engin peut produire de 120 à 200 t/h de matériaux finaux de haute qualité en un seul passage.   Quant à l'entraînement, Keestrack laisse le choix entre deux combinaisons économiques : entraînement direct diesel du concasseur avec périphérie électrique ou électrohydraulique (convoyeurs, cribles, etc.) ou la variante complètement hybride/plug-in avec l'entraînement électrique du concasseur via un générateur diesel embarqué ou le courant du réseau électrique.   Sur toutes les machines Keestrack le système Keestracker-télématique est disponible. Ce système permet de vérifier à distance des valeurs de performance telles que les vitesses d’entrainement, les pressions hydrauliques, les paramètres de concassage, etc. Ce système offre aussi des possibilités de gestion préventives de l’appareil. Grâce au GPS, l’utilisateur obtient la localisation exacte de sa machine. En outre, la mise à jour du logiciel se fait à distance.   Keestrack proposera également sur le stand de son distributeur HMB pour la Flandre occidentale et orientale le crible K5.     Kleemann à Steinexpo

Le constructeur belge de cribles et de concasseurs mobiles participera à Matexpo du 6 au 10 septembre à Courtrai. Le constructeur y exposera plusieurs appareils, dont le nouveau concasseur à cône électrique (132kW)  H4 Hybride doté d’un crible à 3 étages. Cet ensemble entièrement équipé affiche un poids de transport de 46 tonnes. Conçu pour la production secondaire ou tertiaire, cet engin peut produire de 120 à 200 t/h de matériaux finaux de haute qualité en un seul passage. Quant à l'entraînement, Keestrack laisse le choix entre deux combinaisons économiques : entraînement direct diesel du concasseur avec périphérie électrique ou électrohydraulique (convoyeurs, cribles, etc.) ou la variante complètement hybride/plug-in avec l'entraînement électrique du concasseur via un générateur diesel embarqué ou le courant du réseau électrique. Sur toutes les machines Keestrack le système Keestracker-télématique est disponible. Ce système permet de vérifier à distance des valeurs de performance telles que les vitesses d’entrainement, les pressions hydrauliques, les paramètres de concassage, etc. Ce système offre aussi des possibilités de gestion préventives de l’appareil. Grâce au GPS, l’utilisateur obtient la localisation exacte de sa machine. En outre, la mise à jour du logiciel se fait à distance. Keestrack proposera également sur le stand de son distributeur HMB pour la Flandre occidentale et orientale le crible K5.

Kleemann à Steinexpo

Le groupe Wirtgen  proposera en première mondial à Steinexpo du 30 août au 2 septembre à Homberg/Nieder-Oleiden en Allemagne le concasseur à mâchoires MC 120 PRO destiné pour les applications en carrières avec un débit de production pouvant atteindre jusqu’à 650 t/h.   Le cœur du système est le concasseur à mâchoires lui-même, spécialement conçu pour le traitement de roches dures. Le système d'alimentation en continu permet d'obtenir la meilleure utilisation possible de la capacité du broyeur. Il règle l'alimentation du matériau en fonction de son débit. L’appareil est équipé d’un pré-crible indépendant oscillant à deux étages avec une surface de criblage extra large. Kleemann exposera également le broyeur à cônes Mobicone MCO 11 PRO propulsé par un puissant diesel électrique à faible consommation d’énergie permettant l’exploitation à partir   d’une alimentation électrique externe. Avec sa capacité d’alimentation maximale jusqu’à 470 t/h, le broyeur à cône est équipé du CFS (Système d’alimentation continue), une innovation garantissant l’alimentation productive du broyeur. Le MCO 11 PRO convient aussi parfaitement pour une utilisation dans des installations combinées en chaîne. La série PRO des concasseurs est utilisée selon le concept de commande très intuitif SPECTIVE qui assiste l’opérateur durant son travail. Toutes les fonctions et composants de l'installation sont contrôlés via un écran tactile de12 pouces. À découvrir aussi le crible mobile MOBISCREEN MS 953 EVO, une unité de criblage à 3 étages à entraînement diesel-électrique, ainsi que le granulateur. MBRG 2000 de Benninghoven qui concassent les agrégats d’enrobé de manière délicate pour pouvoir réemployer près de 100% du matériau recyclé.   ( Avec Construction Cayola )     Metso à Matexpo

Le groupe Wirtgen  proposera en première mondial à Steinexpo du 30 août au 2 septembre à Homberg/Nieder-Oleiden en Allemagne le concasseur à mâchoires MC 120 PRO destiné pour les applications en carrières avec un débit de production pouvant atteindre jusqu’à 650 t/h. Le cœur du système est le concasseur à mâchoires lui-même, spécialement conçu pour le traitement de roches dures. Le système d'alimentation en continu permet d'obtenir la meilleure utilisation possible de la capacité du broyeur. Il règle l'alimentation du matériau en fonction de son débit. L’appareil est équipé d’un pré-crible indépendant oscillant à deux étages avec une surface de criblage extra large. Kleemann exposera également le broyeur à cônes Mobicone MCO 11 PRO propulsé par un puissant diesel électrique à faible consommation d’énergie permettant l’exploitation à partir d’une alimentation électrique externe. Avec sa capacité d’alimentation maximale jusqu’à 470 t/h, le broyeur à cône est équipé du CFS (Système d’alimentation continue), une innovation garantissant l’alimentation productive du broyeur. Le MCO 11 PRO convient aussi parfaitement pour une utilisation dans des installations combinées en chaîne. La série PRO des concasseurs est utilisée selon le concept de commande très intuitif SPECTIVE qui assiste l’opérateur durant son travail. Toutes les fonctions et composants de l'installation sont contrôlés via un écran tactile de12 pouces. À découvrir aussi le crible mobile MOBISCREEN MS 953 EVO, une unité de criblage à 3 étages à entraînement diesel-électrique, ainsi que le granulateur. MBRG 2000 de Benninghoven qui concassent les agrégats d’enrobé de manière délicate pour pouvoir réemployer près de 100% du matériau recyclé. (Avec Construction Cayola)

Metso à Matexpo

BIA présentera sur son stand A11 le scalpteur mobile Metso ST2.4  .  Ce groupe de scalpage Lokotrack compact (3m de large, 14,2m de long, 3,4 m de haut et son train de chenilles de 4m de large) fournit le coût le plus faible par tonne produite, grâce à de plus grandes économies de carburant, une capacité élevée et des coûts d’exploitation réduits. Son poids varie de 23,5t à 26,5t, selon l’équipement : soit avec un alimentateur à bande soit avec un alimentateur à tablier métallique (ATM).  Sa production peut atteindre 400t/h. Outre l’ATM, le ST2.4 présente des options comme la télécommande pour les chenilles, un séparateur magnétique sur tapis des refus supérieurs, un mât d’éclairage et des supports et grilles métalliques pour le crible. La trémie de 4,5 m3 de capacité s’ouvre sur un crible à 2 étages 5,5m2 de surface de criblage pour l’étage supérieur. La vitesse variable du convoyeur d’alimentation (1.200 mm de large) est à réglage manuel. Les convoyeurs des fines, des intermédiaires et des supérieurs ont des hauteurs de déchargement respectives de 3.850 mm, 3.660 mm et 3.300 mm. Le scalpeur Metso ST2.4 est doté d’un moteur Tier 3 développant 74,9 kW (101,9CV) ,d’un circuit hydraulique optimisé ainsi que des pièces et des composants de haute qualité. Le lancement de ce nouveau modèle s’est fait en Belgique. Les ingénieurs de BIA ont contribué largement au développement du ST2.4 de Metso, avec succès puisque l’on peut dire, aujourd’hui, que ce crible est adapté aux produits les plus durs à cribler. En Metso encore, les visiteurs pourront voir un pré-broyeur à déchets M&J 1000 . © Bull BTP           

BIA présentera sur son stand A11 le scalpteur mobile Metso ST2.4 . Ce groupe de scalpage Lokotrack compact (3m de large, 14,2m de long, 3,4 m de haut et son train de chenilles de 4m de large) fournit le coût le plus faible par tonne produite, grâce à de plus grandes économies de carburant, une capacité élevée et des coûts d’exploitation réduits. Son poids varie de 23,5t à 26,5t, selon l’équipement : soit avec un alimentateur à bande soit avec un alimentateur à tablier métallique (ATM).  Sa production peut atteindre 400t/h. Outre l’ATM, le ST2.4 présente des options comme la télécommande pour les chenilles, un séparateur magnétique sur tapis des refus supérieurs, un mât d’éclairage et des supports et grilles métalliques pour le crible. La trémie de 4,5 m3 de capacité s’ouvre sur un crible à 2 étages 5,5m2 de surface de criblage pour l’étage supérieur. La vitesse variable du convoyeur d’alimentation (1.200 mm de large) est à réglage manuel. Les convoyeurs des fines, des intermédiaires et des supérieurs ont des hauteurs de déchargement respectives de 3.850 mm, 3.660 mm et 3.300 mm. Le scalpeur Metso ST2.4 est doté d’un moteur Tier 3 développant 74,9 kW (101,9CV) ,d’un circuit hydraulique optimisé ainsi que des pièces et des composants de haute qualité. Le lancement de ce nouveau modèle s’est fait en Belgique. Les ingénieurs de BIA ont contribué largement au développement du ST2.4 de Metso, avec succès puisque l’on peut dire, aujourd’hui, que ce crible est adapté aux produits les plus durs à cribler. En Metso encore, les visiteurs pourront voir un pré-broyeur à déchets M&J 1000. © Bull BTP