ILS FONT L’ACTUALITÉ

SigmaCert et BMWT-Keur s’accordent sur leurs labels

À partir du 1er février, SigmaCert et BMWT-Keur reconnaissent respectivement  leurs labels de sécurité.      En 2011 Sigma a crée pour la Belgique un label de sécurité  destiné aux engins du BTP,  chariots élévateurs ainsi qu'aux pompes à béton. SigmaCert et BMWT-Keur (le pendant aux Pays-Bas) ayant la même méthodologie ont constaté qu’un contrôle de sécurité supplémentaire pour utilisation dans un autre pays ne contribue pas à une plus grande sécurité. Dès lors, les deux organismes ont décidé de reconnaître l’un et l’autre leur contrôle sur les machines au travail. Ceci implique qu’une machine qui a été contrôlée aux Pays-Bas, ne doit pas à nouveau être contrôlée lors d’une utilisation en Belgique et vice versa. Les entreprises qui utilisent une machine soit en Belgique soit aux Pays-Bas, n’auront plus des coûts supplémentaires inutiles à payer et par de là une perte de temps lors d’une inspection. Les machines concernées par un contrôle SigmaCert ou BMWT sont les chariots élévateurs, les chargeurs de batteries, les pelles hydrauliques, les chargeurs sur pneus, les télescopiques et les pompes à béton. Chaque année, aux Pays-Bas plus de 280.000 machines font l'objet d'un contrôle de sécurité périodique. Les participants à SigmaCert et à BMWT-Keur ont été informés directement par Sigma et BMWT de ce changement. Les utilisateurs seront informés via  par les sites web et par les communications dans les media.    ©   Bull BTP     Info : nathalie.poissonnier@traxio.be        

À partir du 1er février, SigmaCert et BMWT-Keur reconnaissent respectivement  leurs labels de sécurité.

En 2011 Sigma a crée pour la Belgique un label de sécurité  destiné aux engins du BTP,  chariots élévateurs ainsi qu'aux pompes à béton. SigmaCert et BMWT-Keur (le pendant aux Pays-Bas) ayant la même méthodologie ont constaté qu’un contrôle de sécurité supplémentaire pour utilisation dans un autre pays ne contribue pas à une plus grande sécurité. Dès lors, les deux organismes ont décidé de reconnaître l’un et l’autre leur contrôle sur les machines au travail. Ceci implique qu’une machine qui a été contrôlée aux Pays-Bas, ne doit pas à nouveau être contrôlée lors d’une utilisation en Belgique et vice versa. Les entreprises qui utilisent une machine soit en Belgique soit aux Pays-Bas, n’auront plus des coûts supplémentaires inutiles à payer et par de là une perte de temps lors d’une inspection. Les machines concernées par un contrôle SigmaCert ou BMWT sont les chariots élévateurs, les chargeurs de batteries, les pelles hydrauliques, les chargeurs sur pneus, les télescopiques et les pompes à béton. Chaque année, aux Pays-Bas plus de 280.000 machines font l'objet d'un contrôle de sécurité périodique. Les participants à SigmaCert et à BMWT-Keur ont été informés directement par Sigma et BMWT de ce changement. Les utilisateurs seront informés via  par les sites web et par les communications dans les media.

© Bull BTP  Info : nathalie.poissonnier@traxio.be

 

casque + bison jaune copie - copie 2.jpg