INFRASTRUCTURES

Bruxelles : 24 millions d’euros  pour rénover des ponts et viaducs

D’ici à 2021 la Région bruxelloise  consacrera pas moins de 24 millions € à la rénovation de ponts et viaducs ; entretien, sécurité et réparation. Bruxelles compte    92 ponts   et viaducs: 68 sont gérés par Bruxelles Mobilité, 8 sont cogérés avec Infrabel et les ouvrages restants sont de la responsabilité unique d'Infrabel. Pour rappel, le viaduc Hermann-Debroux (photo) a été fermé  en octobre dernier durant     quelques jours suite à des fissures constatées dans le béton de la dalle inférieure.     Le RER Bruxelles-Nivelles :pas avant 2031 !!

D’ici à 2021 la Région bruxelloise  consacrera pas moins de 24 millions € à la rénovation de ponts et viaducs ; entretien, sécurité et réparation. Bruxelles compte  92 ponts et viaducs: 68 sont gérés par Bruxelles Mobilité, 8 sont cogérés avec Infrabel et les ouvrages restants sont de la responsabilité unique d'Infrabel. Pour rappel, le viaduc Hermann-Debroux (photo) a été fermé  en octobre dernier durant     quelques jours suite à des fissures constatées dans le béton de la dalle inférieure.

Le RER Bruxelles-Nivelles :pas avant 2031 !!

L’achèvement de la  ligne 124  ne devrait pas voir le jour avant 2031  à déclaré  François Bellot le ministre fédéral de la Mobilité, des travaux qui sont « en panne » depuis trois ans.   Pour rappel, en 2010 Infrabel craignait déjà que les travaux de la réalisation  de la ligne 124 soient retardés. En cause  des problèmes relatifs au recours  de la commune de Linkebeek auprès du Conseil d’État. Et pourtant  disait-on à l’époque  ce recours  ne devait  remettre en cause la continuation les travaux de Waterloo à Nivelles et que cette mise en service devait avoir lieu fin 2019 .On est très loin !!!     Wallonie : les chantiers de la rentrée 2018

L’achèvement de la  ligne 124  ne devrait pas voir le jour avant 2031  à déclaré  François Bellot le ministre fédéral de la Mobilité, des travaux qui sont « en panne » depuis trois ans. Pour rappel, en 2010 Infrabel craignait déjà que les travaux de la réalisation  de la ligne 124 soient retardés. En cause  des problèmes relatifs au recours  de la commune de Linkebeek auprès du Conseil d’État. Et pourtant  disait-on à l’époque  ce recours  ne devait  remettre en cause la continuation les travaux de Waterloo à Nivelles et que cette mise en service devait avoir lieu fin 2019 .On est très loin !!!

Wallonie : les chantiers de la rentrée 2018

En ce début d’année 2018, le Ministre wallon des Travaux publics, la SOFICO et la Direction opérationnelle Routes et Bâtiments (SPW) ont fait le point sur les principaux chantiers en cours sur les autoroutes et régionales stratégiques de Wallonie.   En période hivernale, les activités sur les chantiers sont fortement réduites. Elles reprendront au printemps, lorsque les conditions météorologiques seront favorables. Durant cette période, toutes les mesures sont mises en œuvre pour assurer aux usagers la circulation la plus optimale sur les axes majeurs de Wallonie.     En ce qui concerne le démarrage des chantiers à la sortie de l’hiver, celui-ci est toujours tributaire de multiples éléments comme l’état d’avancement des procédures administratives, les conditions météorologiques ou encore leur interaction avec d’autres chantiers déjà en cours.   © BULL BTP             

En ce début d’année 2018, le Ministre wallon des Travaux publics, la SOFICO et la Direction opérationnelle Routes et Bâtiments (SPW) ont fait le point sur les principaux chantiers en cours sur les autoroutes et régionales stratégiques de Wallonie. En période hivernale, les activités sur les chantiers sont fortement réduites. Elles reprendront au printemps, lorsque les conditions météorologiques seront favorables. Durant cette période, toutes les mesures sont mises en œuvre pour assurer aux usagers la circulation la plus optimale sur les axes majeurs de Wallonie. En ce qui concerne le démarrage des chantiers à la sortie de l’hiver, celui-ci est toujours tributaire de multiples éléments comme l’état d’avancement des procédures administratives, les conditions météorologiques ou encore leur interaction avec d’autres chantiers déjà en cours. © BULL BTP

 

 

casque + bison jaune copie - copie 2.jpg