TECHNIQUES & PROCÉDÉS

Une route solaire

Power Road est une solution innovante, une route capable de produire et transmettre de l’énergie. Pour ce faire, la société Eurovia (filiale du groupe Vinci) s'est associée à différents partenaires afin de garantir une industrialisation totale et fiable de sa solution. L'objectif à atteindre sera de rester compatible avec des engins de travaux routiers existants tout en n'allongeant pas la durée des travaux de plus de 15 % par rapport à un chantier traditionnel. Son principe de fonctionnement vise à allier les propriétés habituelles de la chaussée (durabilité, sécurité et recyclabilité) à une capacité de production d’énergie thermique grâce à une captation de la chaleur solaire. L'énergie sera ensuite stockée puis utilisée par divers appareils.Pour y parvenir, un échangeur thermique (système de tubes dans lesquels circule un fluide caloporteur) est inséré dans les couches supérieures de la chaussée. L'échangeur permet donc au système d'être totalement réversible. En effet, le système Power Road est en capacité d'être capteur d'énergie ou d'émettre de la chaleur.      S’adapter pour répondre à un besoin spécifique      La réversibilité du système lui permet de s'adapter aux variations climatiques saisonnières. Ainsi, le mode "estival" captera et stockera l'énergie thermique qui sera en mesure d'alimenter les infrastructures et les bâtiments situés à proximité de la chaussée. Le mode "hivernal" utilisera cette chaleur pour le déneigement et le déverglaçage de la voie. Cela aurait l'avantage également de supprimer l'utilisation des sels fondants et donc d'avoir un impact positif dans la protection de l'environnement.Power Road permettra à terme bien d'autres usages comme par exemple le transport d'énergie sur de longues distances. Des tests et expérimentations sont d'ailleurs en cours actuellement afin de valider totalement l'ensemble des fonctionnalités du système. Ils devront également permettre de garantir qu'une chaussée dotée du système Power Road offrira des performances identiques à celles produites par une chaussée classique, indépendamment du type de trafic.      La première route en France

Power Road est une solution innovante, une route capable de produire et transmettre de l’énergie. Pour ce faire, la société Eurovia (filiale du groupe Vinci) s'est associée à différents partenaires afin de garantir une industrialisation totale et fiable de sa solution. L'objectif à atteindre sera de rester compatible avec des engins de travaux routiers existants tout en n'allongeant pas la durée des travaux de plus de 15 % par rapport à un chantier traditionnel. Son principe de fonctionnement vise à allier les propriétés habituelles de la chaussée (durabilité, sécurité et recyclabilité) à une capacité de production d’énergie thermique grâce à une captation de la chaleur solaire. L'énergie sera ensuite stockée puis utilisée par divers appareils.Pour y parvenir, un échangeur thermique (système de tubes dans lesquels circule un fluide caloporteur) est inséré dans les couches supérieures de la chaussée. L'échangeur permet donc au système d'être totalement réversible. En effet, le système Power Road est en capacité d'être capteur d'énergie ou d'émettre de la chaleur.

S’adapter pour répondre à un besoin spécifique

La réversibilité du système lui permet de s'adapter aux variations climatiques saisonnières. Ainsi, le mode "estival" captera et stockera l'énergie thermique qui sera en mesure d'alimenter les infrastructures et les bâtiments situés à proximité de la chaussée. Le mode "hivernal" utilisera cette chaleur pour le déneigement et le déverglaçage de la voie. Cela aurait l'avantage également de supprimer l'utilisation des sels fondants et donc d'avoir un impact positif dans la protection de l'environnement.Power Road permettra à terme bien d'autres usages comme par exemple le transport d'énergie sur de longues distances. Des tests et expérimentations sont d'ailleurs en cours actuellement afin de valider totalement l'ensemble des fonctionnalités du système. Ils devront également permettre de garantir qu'une chaussée dotée du système Power Road offrira des performances identiques à celles produites par une chaussée classique, indépendamment du type de trafic.

La première route en France

Pour rappel, en décembre 2016   la ministre française de l’Environnement Ségolène Royal a inauguré dans le Département de l’Orne  la première "route solaire" au monde : un kilomètre de voie entièrement recouverte de panneaux photovoltaïques.Au total, 2 800 m2 de panneaux solaires en forme de dalles ont été collés à même l’asphalte.       Et en Chine

Pour rappel, en décembre 2016 la ministre française de l’Environnement Ségolène Royal a inauguré dans le Département de l’Orne  la première "route solaire" au monde : un kilomètre de voie entièrement recouverte de panneaux photovoltaïques.Au total, 2 800 m2 de panneaux solaires en forme de dalles ont été collés à même l’asphalte.

Et en Chine

Pour ce qui est des routes du futur,    la Chine dépasse désormais la France. À environ 400 kilomètres de Pékin     ,     dans la province du Shandong, les automobilistes roulent à présent sur une portion d'autoroute particulière. Sa chaussée produit de l'électricité. Deux kilomètres de voies, traversant la ville de Jinan, ont été équipées  de  dalles photovoltaïques .    L'installation réalisée par la société Qilu Transporation Development Group, est censée produire annuellement 1000 mégawatt heures (MWh) d'électricité. De quoi alimenter, selon ses concepteurs, environ 800 foyers chinois en énergie. Concrètement, 5875 mètres carrés de panneaux photovoltaïques      miniaturisés ont été installés sur un matériau isolant avant d'être recouvert d'une couche de béton transparent  .  Bull BTP                         

Pour ce qui est des routes du futur,  la Chine dépasse désormais la France. À environ 400 kilomètres de Pékin , dans la province du Shandong, les automobilistes roulent à présent sur une portion d'autoroute particulière. Sa chaussée produit de l'électricité. Deux kilomètres de voies, traversant la ville de Jinan, ont été équipées de dalles photovoltaïques. L'installation réalisée par la société Qilu Transporation Development Group, est censée produire annuellement 1000 mégawatt heures (MWh) d'électricité. De quoi alimenter, selon ses concepteurs, environ 800 foyers chinois en énergie. Concrètement, 5875 mètres carrés de panneaux photovoltaïques miniaturisés ont été installés sur un matériau isolant avant d'être recouvert d'une couche de béton transparent.  Bull BTP

 

 

 

casque + bison jaune copie - copie 2.jpg