JOB STORY

Avec cette rubrique, mon but est de mettre en valeur les opérateurs -on en parle rarement-  mais également les propriétaires de la machine qui sont  souvent «  au four et au moulin » et qui ont souvent les mains dans le cambouis surtout dans les petites structures. Il en  va de même avec les constructeurs, les  distributeurs  et les  entreprises, quels que soient leurs secteurs ; voirie, manutention, carrières, location, etc. Mon site leur est ouvert.  En bref, jeter un regard  sur ce qui se passe chez nous et en dehors de chez nous. Voici donc un nouveau JOB STORY  qui vous emmènera d’abord  en Flandre  puis en Wallonie ensuite en  France et pour terminer en Allemagne. Bon voyage !!

Un concasseur  Keestrack de 60 t chez Movarec

Actif dans le traitement le recyclage  de déchets de construction et de déconstruction cette     entreprise (Groupe Monseré) située à Ingelmunster   travaille depuis un an maintenant avec l'installation de concassage et de criblage diesel-hydraulique R6. Les nouvelles options d'équipement dont il est pourvu  permettent non seulement d'améliorer les performances et la qualité, mais aussi d'étendre considérablement la plage d'utilisation du concasseur à percussion d'une capacité de 300 tonnes/heure  . Movarec exploite également un chantier de concassage pour les gravats de construction, le bois de type A et B et les déchets verts pour la ville de Furnes. En tout, l'entreprise traite annuellement jusqu'à 600.000 tonnes de déchets de construction. Grâce à l'équipement complet avec un précrible à deux étages et un module de post-criblage à deux étages avec recirculation des matériaux surdimensionnés, l'installation équipée d'un concasseur extrêmement efficace de la série 1300 (ouverture d'entrée : 1300 x 970 mm, poids de rotor : 6.100 kg) pèse à peine plus que 61 tonnes. Contrairement à son prédécesseur de 70 tonnes chez Movarec, la nouvelle machine peut être transportée sur un semi-remorque à plateau surbaissé sans démontage du module de post-criblage. Cet avantage permet d'améliorer la mobilité, de réduire les fortement les temps d'arrêt et de garantir ainsi la rentabilité du grand concasseur d'une capacité de 300 tonnes/heure même pour des volumes de traitement moyens. Le distributeur belge de Keestrack pour la Flandre orientale et occidentale, H.M.B., responsable de la livraison et de l'assistance, s'est assuré que l'installation répondait parfaitement aux besoins de Movarec. Ainsi, le système de pulvérisation a été équipé d'un dispositif à air comprimé, afin de pouvoir nettoyer les têtes de pulvérisation rapidement et efficacement après chaque utilisation. Le R6 de Keestrack  peut être équipé de nouvelles options supplémentaires qui optimisent la capacité et les résultats de production, particulièrement pour les applications de recyclage. Cet appareil est doté d’un aimant overband en néodyme de 1.200kg qui dispose d'une lubrification pour toute sa durée de vie et ne nécessite pratiquement aucun entretien. Relevons encore son moteur diesel Volvo développant 450kW/612ch  et son entraînement  à détection de charge (load sensing). Depuis sa livraison fin 2016, ce concasseur accuse déjà 1600 heures au compteur.   Légende photo    : De gauche à droite : Kurt Degreef –Keestrack-, Jurgen Monseré –Movarec et Nico De Smit –HMB-.      Une pelle Komatsu pour espaces  restreints

Actif dans le traitement le recyclage  de déchets de construction et de déconstruction cette entreprise (Groupe Monseré) située à Ingelmunster travaille depuis un an maintenant avec l'installation de concassage et de criblage diesel-hydraulique R6. Les nouvelles options d'équipement dont il est pourvu  permettent non seulement d'améliorer les performances et la qualité, mais aussi d'étendre considérablement la plage d'utilisation du concasseur à percussion d'une capacité de 300 tonnes/heure. Movarec exploite également un chantier de concassage pour les gravats de construction, le bois de type A et B et les déchets verts pour la ville de Furnes. En tout, l'entreprise traite annuellement jusqu'à 600.000 tonnes de déchets de construction. Grâce à l'équipement complet avec un précrible à deux étages et un module de post-criblage à deux étages avec recirculation des matériaux surdimensionnés, l'installation équipée d'un concasseur extrêmement efficace de la série 1300 (ouverture d'entrée : 1300 x 970 mm, poids de rotor : 6.100 kg) pèse à peine plus que 61 tonnes. Contrairement à son prédécesseur de 70 tonnes chez Movarec, la nouvelle machine peut être transportée sur un semi-remorque à plateau surbaissé sans démontage du module de post-criblage. Cet avantage permet d'améliorer la mobilité, de réduire les fortement les temps d'arrêt et de garantir ainsi la rentabilité du grand concasseur d'une capacité de 300 tonnes/heure même pour des volumes de traitement moyens. Le distributeur belge de Keestrack pour la Flandre orientale et occidentale, H.M.B., responsable de la livraison et de l'assistance, s'est assuré que l'installation répondait parfaitement aux besoins de Movarec. Ainsi, le système de pulvérisation a été équipé d'un dispositif à air comprimé, afin de pouvoir nettoyer les têtes de pulvérisation rapidement et efficacement après chaque utilisation. Le R6 de Keestrack  peut être équipé de nouvelles options supplémentaires qui optimisent la capacité et les résultats de production, particulièrement pour les applications de recyclage. Cet appareil est doté d’un aimant overband en néodyme de 1.200kg qui dispose d'une lubrification pour toute sa durée de vie et ne nécessite pratiquement aucun entretien. Relevons encore son moteur diesel Volvo développant 450kW/612ch  et son entraînement  à détection de charge (load sensing). Depuis sa livraison fin 2016, ce concasseur accuse déjà 1600 heures au compteur. Légende photo : De gauche à droite : Kurt Degreef –Keestrack-, Jurgen Monseré –Movarec et Nico De Smit –HMB-.

Une pelle Komatsu pour espaces  restreints

Robuste et stable, la PW118MR-11 - d’un poids opérationnel de 12,8t à 13,9t - dispose d'une taille compacte de première classe. Grâce à son rayon de giration arrière court, elle est la machine idéale pour exécuter des levages intensifs ou des tâches de terrassement dans des zones où l’espace est limité : que ce soit sur des chantiers routiers étroits à forte circulation, dans des zones urbaines ou pour des travaux d’égouttages. La première pelle de ce type vient d’être livrée à Gontran Druart, un entrepreneur de Solre-sur-Sambre. C’est une première européenne !  « Pour moi, le gabarit de la machine, sa compacité et son poids ont été déterminants quant au choix de la Komatsu PW118MR-11. En plus, il me  fallait une machine se situant dans la classe des 13-14 tonnes. D’ailleurs, Komatsu est le seul constructeur à proposer une machine dans cette catégorie  ». Et d’ajouter :  « Comme j’interviens régulièrement sur des chantiers étroits, la pelle que j’ai acquise est l’outil idéal pour  réaliser mes chantiers. Elle correspond exactement à mes critères, c’est-à-dire augmenter la productivité pour réduire la durée des chantiers »  conclu Gontran Druart. Cette pelle,   conforme aux émissions EU Stage IV,   intègre les technologies SCR (réduction catalytique sélective) et EGR (Exhaust Gas Recirculation). Elle fonctionne avec injection d’Adblue, ce qui permet de réduire considérablement les émissions de particules polluantes  . En plus, la pelle offre une   réduction de 6% de consommation et six modes de fonctionnement. La PW118MR-11 est équipée en standard  du système KomVision de Komatsu. Ce système   permet à l’opérateur d’avoir une vue aérienne à 360° autour de la machine à   l’aide de caméras   placées sur les côtés et à l’arrière de la pelle.     Elle est également pourvue de la dernière version télématique Komtrax.     Légende photo :      De gauche à droite :Bruno Van Belle-Topcon-, Rudy Bollens –Bia- et Gontran Druart.      Une pelle Case  de 21,5t   économe en carburant

Robuste et stable, la PW118MR-11 - d’un poids opérationnel de 12,8t à 13,9t - dispose d'une taille compacte de première classe. Grâce à son rayon de giration arrière court, elle est la machine idéale pour exécuter des levages intensifs ou des tâches de terrassement dans des zones où l’espace est limité : que ce soit sur des chantiers routiers étroits à forte circulation, dans des zones urbaines ou pour des travaux d’égouttages. La première pelle de ce type vient d’être livrée à Gontran Druart, un entrepreneur de Solre-sur-Sambre. C’est une première européenne ! « Pour moi, le gabarit de la machine, sa compacité et son poids ont été déterminants quant au choix de la Komatsu PW118MR-11. En plus, il me  fallait une machine se situant dans la classe des 13-14 tonnes. D’ailleurs, Komatsu est le seul constructeur à proposer une machine dans cette catégorie ». Et d’ajouter : « Comme j’interviens régulièrement sur des chantiers étroits, la pelle que j’ai acquise est l’outil idéal pour  réaliser mes chantiers. Elle correspond exactement à mes critères, c’est-à-dire augmenter la productivité pour réduire la durée des chantiers » conclu Gontran Druart. Cette pelle, conforme aux émissions EU Stage IV, intègre les technologies SCR (réduction catalytique sélective) et EGR (Exhaust Gas Recirculation). Elle fonctionne avec injection d’Adblue, ce qui permet de réduire considérablement les émissions de particules polluantes. En plus, la pelle offre une réduction de 6% de consommation et six modes de fonctionnement. La PW118MR-11 est équipée en standard  du système KomVision de Komatsu. Ce système permet à l’opérateur d’avoir une vue aérienne à 360° autour de la machine à l’aide de caméras placées sur les côtés et à l’arrière de la pelle. Elle est également pourvue de la dernière version télématique Komtrax. Légende photo : De gauche à droite :Bruno Van Belle-Topcon-, Rudy Bollens –Bia- et Gontran Druart.

Une pelle Case  de 21,5t   économe en carburant

Une pelle Case  de 21,5t   économe en carburant      L’entreprise Barbet  dirigée par Gérard  Barbet et basée à Jussac dans le Cantal (France) est spécialisée dans la mise aux normes de bâtiments agricoles, le captage d’eau, l’assainissement et tous travaux de VRD (voirie et réseaux divers). Avec un effectif de 5 personnes, elle rayonne dans un périmètre de 80 km. Soucieux de la qualité de son travail et du bien être de ses employés, Gérard  Barbet mise sur la qualité et la productivité des machines qu’il achète. La toute dernière CX210D, arrivée il y a quelques mois, en est une belle illustration. Son dernier chantier consistait à décaisser un terrain pour y construire une maison particulière.  « La CASE CX210D consomme moins de gasoil, 40 litres de moins par jour comparé à ma machine précédente et pour la même quantité de travail effectué »  explique le propriétaire de la pelle Case. Et d’ajouter : « mon entreprise a ainsi économisé plus de 5000€ sur le carburant en 7 mois d’utilisation ». La productivité est bien au rendez-vous.  Pour l’opérateur Rémy : «  Cette machine  est douce, puissante, et de plus sans contrainte : en 1200 h d’utilisation, je n’ai fait que 4 fois le plein d’AdBlue, c’est un record ! Le système SCR est entièrement autonome,  je n’ai qu’a me soucier de mon travail » . La pelle  CX210D est une machine de 22 tonnes,  son moteur Isuzu (124kW/166ch) conforme à la norme Tier 4 Final/EU Niveau IV est caractérisé par l’absence de filtre à particules, et donc aucune contrainte pour l’opérateur ainsi que des coûts de fonctionnement à la baisse pour le propriétaire. Equipée d’un godet de grande capacité à 1420 litres, cette machine exprime toute sa capacité de travail grâce à un système hydraulique très performant alliant puissance et rapidité.     Légende photo      : De gauche à droite :Loic Jeanne-Case Business Manager-, Rémy opérateur-, Gérard Barbet-propriétaire- et Christophe Selves –commercial du distributeur CMG      Une petite chargeuse et une mini pelle Hitachi : un duo parfait

Une pelle Case  de 21,5t   économe en carburant

L’entreprise Barbet  dirigée par Gérard  Barbet et basée à Jussac dans le Cantal (France) est spécialisée dans la mise aux normes de bâtiments agricoles, le captage d’eau, l’assainissement et tous travaux de VRD (voirie et réseaux divers). Avec un effectif de 5 personnes, elle rayonne dans un périmètre de 80 km. Soucieux de la qualité de son travail et du bien être de ses employés, Gérard  Barbet mise sur la qualité et la productivité des machines qu’il achète. La toute dernière CX210D, arrivée il y a quelques mois, en est une belle illustration. Son dernier chantier consistait à décaisser un terrain pour y construire une maison particulière. « La CASE CX210D consomme moins de gasoil, 40 litres de moins par jour comparé à ma machine précédente et pour la même quantité de travail effectué » explique le propriétaire de la pelle Case. Et d’ajouter :« mon entreprise a ainsi économisé plus de 5000€ sur le carburant en 7 mois d’utilisation ». La productivité est bien au rendez-vous. Pour l’opérateur Rémy : « Cette machine  est douce, puissante, et de plus sans contrainte : en 1200 h d’utilisation, je n’ai fait que 4 fois le plein d’AdBlue, c’est un record ! Le système SCR est entièrement autonome,  je n’ai qu’a me soucier de mon travail ». La pelle  CX210D est une machine de 22 tonnes,  son moteur Isuzu (124kW/166ch) conforme à la norme Tier 4 Final/EU Niveau IV est caractérisé par l’absence de filtre à particules, et donc aucune contrainte pour l’opérateur ainsi que des coûts de fonctionnement à la baisse pour le propriétaire. Equipée d’un godet de grande capacité à 1420 litres, cette machine exprime toute sa capacité de travail grâce à un système hydraulique très performant alliant puissance et rapidité. Légende photo : De gauche à droite :Loic Jeanne-Case Business Manager-, Rémy opérateur-, Gérard Barbet-propriétaire- et Christophe Selves –commercial du distributeur CMG

Une petite chargeuse et une mini pelle Hitachi : un duo parfait

Une  petite chargeuse sur pneus Hitachi ZW75-6 et une mini-pelle ZX55U-5 offrent un soutien exceptionnel à une entreprise de jardin paysager  située dans le sud-ouest de l'Allemagne. L’entreprise Susewind utilise les deux machines compactes pour aménager et entretenir des jardins près de la ville de Fribourg. L'une de ses dernières missions consistait à réaliser un jardin en terrasse à l'arrière de deux maisons nouvellement construites dans la banlieue de Bötzingen. Les ZW75-6 et ZX55U-5 ont été fournies par le concessionnaire Kiesel avec lequel Susewind partage une  longue relation commerciale de confiance . Ces deux machines complètent également la flotte existante de machines Hitachi. Pour le propriétaire Sven Susewind :  «  Le service que nous recevons est exceptionnel. Mes deux critères  les plus importants lors de l'achat de ces nouvelles machines  ont été le service global que je reçois et la qualité de la machine » .Sur ce site, la  mini pelle ZX55U-5 a été utilisée pour des travaux de préparation générale, y compris l'enlèvement des débris et des mauvaises herbes. Son design a séduit l'opérateur Erwin Ufheil: « Avoir une machine à court rayon arrière est très pratique. En raison de son gabarit, la mini-pelle Hitachi est idéale pour le type de travail que nous faisons  ». Quant à la chargeuse ZW75-6  elle est employée  pour transporter des matériaux et pour charger des camions. Équipée d’une brosse elle a servie pour nettoyer la route aux abords du chantier.    Légende photo :    Sven Susewind .   © Bull BTP

Une  petite chargeuse sur pneus Hitachi ZW75-6 et une mini-pelle ZX55U-5 offrent un soutien exceptionnel à une entreprise de jardin paysager  située dans le sud-ouest de l'Allemagne. L’entreprise Susewind utilise les deux machines compactes pour aménager et entretenir des jardins près de la ville de Fribourg.
L'une de ses dernières missions consistait à réaliser un jardin en terrasse à l'arrière de deux maisons nouvellement construites dans la banlieue de Bötzingen. Les ZW75-6 et ZX55U-5 ont été fournies par le concessionnaire Kiesel avec lequel Susewind partage une  longue relation commerciale de confiance . Ces deux machines complètent également la flotte existante de machines Hitachi. Pour le propriétaire Sven Susewind : «  Le service que nous recevons est exceptionnel. Mes deux critères  les plus importants lors de l'achat de ces nouvelles machines  ont été le service global que je reçois et la qualité de la machine ».Sur ce site, la  mini pelle ZX55U-5 a été utilisée pour des travaux de préparation générale, y compris l'enlèvement des débris et des mauvaises herbes. Son design a séduit l'opérateur Erwin Ufheil: «Avoir une machine à court rayon arrière est très pratique. En raison de son gabarit, la mini-pelle Hitachi est idéale pour le type de travail que nous faisons ». Quant à la chargeuse ZW75-6  elle est employée  pour transporter des matériaux et pour charger des camions. Équipée d’une brosse elle a servie pour nettoyer la route aux abords du chantier.  Légende photo : Sven Susewind. © Bull BTP


casque + bison jaune copie - copie 2.jpg