JOB STORY

Avec cette rubrique, mon but est de mettre en valeur les opérateurs -on en parle rarement-  mais également les propriétaires de la machine qui sont  souvent «  au four et au moulin » et qui ont souvent les mains dans le cambouis surtout dans les petites structures. Il en  va de même avec les constructeurs, les  distributeurs  et les  entreprises, quels que soient leurs secteurs ; voirie, manutention, carrières, location,  recyclage etc. Mon site leur est ouvert.  En bref, jeter un regard  sur ce qui se passe chez nous et en dehors de chez nous. Voici donc un nouveau JOB STORY  qui vous emmènera d’abord  en Italie  puis en  France et pour terminer en Allemagne  et en Corée du Sud..Bon voyage !!

CNH Industrial au Congrès international du Comité européen des équipements de construction

CNH Industrial photo.jpg

Carl Gustaf Göransson, le Directeur de marque de CNH Industrial Construction Equipment, a participé à l’événement annuel phare du secteur d’activité pour souligner l’importante transformation affectant actuellement l’industrie et les perspectives d’avenir

Le Congrès 2018 du Comité européen des équipements de construction CECE qui regroupe les associations professionnelles nationales, fabricants, entreprises de construction a eu lieu à Rome. Cette industrie est essentielle à la croissance et au développement au sein de la communauté européenne, sachant qu’environ 400 000 personnes en Europe dépendent directement ou indirectement des fabricants d’équipement de construction comme source d’emploi. CASE Construction Equipment a joué un rôle clé grâce entre autres aux relations étroites que l’entreprise entretient avec l’Italie, le pays hôte du Congrès du CECE cette année. CASE y opère des activités de recherche & développement et possède deux usines, à San Mauro Torinese et à Lecce, où plus de 1 000 employés produisent huit différentes gammes de machines de construction ( mini-pelles,  pelles sur chenilles 30 t,  chargeuses pelleteuses, chargeuses sur pneus et niveleuses ).Carl Gustaf Göransson, directeur de marque de CNH Industrial Construction Equipment et membre du Conseil d’administration de CNH Industrial, a participé à la table-ronde intitulée « How the customer is changing: an open debate to a common vision » (Comment le client évolue : un débat ouvert pour une vision commune), avec un accent particulier placé sur les besoins croissants en numérisation et en connectivité, et sur l’augmentation de la demande en machines encore plus productives et plus respectueuses de l’environnement. Pour Carl Gustaf Göransson « Parmi toutes les industries, la nôtre, représentée par les machines opérant sur les chantiers, dans les carrières et sur nos routes, n’est pas directement associée aux concepts d’innovation et de durabilité. Rien n’est moins vrai : depuis de nombreuses années, nous sommes à l’avant-garde dans l’utilisation de technologies de pointe équipant nos machines, comme la gestion télématique et les solutions permettant une meilleure performance et une productivité accrue grâce à nos systèmes de gestion des machines. Et d’ajouter : « De plus, notre détermination à réduire la consommation de fuel va de paire avec la réduction des émissions, un clair indicateur des importants efforts réalisés par les constructeurs, et CASE en particulier, pour produire des machines de plus en plus efficaces et bénéfiques aux environnements dans lesquels nous opérons ».

Une pelle Hyundai sur pneus HW180 chez un ferrailleur

Hyundai - copie.jpg

Situé à Fécamp, en Seine-Maritime, Lefebvre Decultot  est spécialisé dans le recyclage de métaux et de ferrailles. Cette société familiale traite plus de 4000 tonnes de matériaux divers par an. Pour ce faire elle a acquit  en mars dernier auprès de son concessionnaire Blanchard TP une pelle sur pneus HW180  Hyundai, de 17,8 tonnes . "Je recherchais, dans le cadre d’un renouvellement de machine, une pelle polyvalente dotée de quatre stabilisateurs et d’une grande stabilité. ce qui est très important dans mon activité… et je souhaitais aussi un gros débit d’huile car l’utilisation d’une pince coupante en consomme beaucoup » explique le client. Pourquoi un modèle sur pneus ? Monsieur Lefebvre a également souhaité que sa pelle soit équipée du nouveau système de surveillance panoramique avancé (AAVM) de Hyundai offrant à l'opérateur une vision à 360° sur l'écran 8 pouces du tableau de bord. Ce système comprend, en effet, un module pour une vue virtuelle à 360° autour de la machine et un système de détection intelligent d'objets en mouvement (IMOD) qui détecte ces derniers dans le périmètre de fonctionnement de la machine et avertit ainsi l'opérateur. « Lorsque je me déplace à l’extérieur de mon site dans des entreprises, ces dernières sont très sensibles à la sécurité, et là on ne peut pas faire mieux, grâce à ces systèmes de sécurité sur la HW180 de HYUNDAI, je décroche des parts de marchés supplémentaires », commente l’heureux propriétaire.  Caractéristiques principales : Puissance nette au volant : 127kW/171ch.  Moteur : Cummins QSB6.7 (Jusqu’à 20% d’économie de carburant en mode nivellement (par rapport à la série 9).  Jusqu’à 12% plus rapide lors du nivellement (par rapport à la série 9).  15% plus rapide en mode chargement (par rapport à la série 9) et  90% de réduction des particules fines et de dioxyde d’azote (par rapport à la série 9). Vitesse de déplacement : 35km/h. Poids :17,8 tonnes.

Liebherr célèbre l’implantation d’une ligne de montage pour moteurs diesel à Colmar, France

Dr. H.c. Dipl.-Ing. (ETH) Willi Liebherr, les directeurs généraux de Liebherr-Components Colmar SAS et Monsieur le Maire de Colmar inaugurant la nouvelle ligne d'assemblage (de gauche à droite: Jens Krug, Claude Ambrosini, Dr. Willi Liebherr, Gilbert Meyer, Diethard Plohberger, Dr. Ingo Wintruff).

Dr. H.c. Dipl.-Ing. (ETH) Willi Liebherr, les directeurs généraux de Liebherr-Components Colmar SAS et Monsieur le Maire de Colmar inaugurant la nouvelle ligne d'assemblage (de gauche à droite: Jens Krug, Claude Ambrosini, Dr. Willi Liebherr, Gilbert Meyer, Diethard Plohberger, Dr. Ingo Wintruff).

Au mois d’octobre dernier, Liebherr  a officialisé l’implantation d’un nouveau site de production en France en inaugurant une nouvelle ligne de montage destinée à la production de moteurs diesel de grande puissance.Liebherr-Components Colmar SAS  a célébré à cette occasion le début d’une nouvelle ère. Fondée en 2011, la société Liebherr-Components Colmar SAS appartient à la division Components et est spécialisée dans la conception, l’assemblage et les tests de moteurs diesel de grande puissance. La société a déménagé en 2014 dans une toute nouvelle usine construite à Colmar. Depuis cette date, divers projets de construction et d’installation sont arrivés à leur terme. La ligne de montage en série est désormais entièrement opérationnelle et offre de nouvelles perspectives à la société. Les origines du projet .Ce projet ambitieux a vu le jour en 2009, dans les locaux de Liebherr Machines Bulle SA en Suisse. Depuis 1985, le site de Bulle produit des moteurs diesel initialement destinés aux engins de terrassement tels que les pelles hydrauliques. La société a alors souhaité étendre son portefeuille de produits afin de proposer également des moteurs diesel pour les équipements miniers, par exemple les camions de transport. C’est dans ce contexte que Liebherr-Components Colmar SAS a alors été fondée en 2011.La construction d’un site de production a démarré début 2012 pour répondre à la croissance de cette nouvelle société. La nouvelle usine a ouvert ses portes en mai 2014, développant ainsi la présence de Liebherr dans la région de Colmar aux côtés des sites déjà existants: Liebherr-Mining Equipment Colmar SAS, Liebherr-France SAS ainsi que les cinq sociétés de distribution et de service Liebherr installées à Niederhergheim.Liebherr a lancé en mai 2016 la construction d’une nouvelle ligne de montage, divisée en plusieurs phases de construction et d’installation. Cette stratégie a permis à la société de démarrer la production en série avant même que la ligne de montage ne soit entièrement finalisée en mai 2018. Liebherr a investi un total de 10 millions d’euros dans cette nouvelle ligne de production

Création d'une société commune pour développer des machines de construction électriques pour le marché européen

Hitachi.jpg

Hitachi Construction Machinery développe depuis longtemps des machines de construction électriques pour aider à réduire la charge environnementale et les coûts du cycle de vie. Hitachi Construction Machinery a mis au point des pelles électriques ainsi que des machines de petite  et moyenne taille. Le constructeur fournit plus de 100  machines par jour, principalement sur le marché japonais. En outre, Hitachi Construction Machinery a  déjà fourni des pelles hydrauliques  électriques de grosse capacité   à de nombreuses mines.  Dès le début, Hitachi Construction Machinery s’est impliquée dans le développement de pelles électriques  à commencer avec la ZX70B en 2006. Entre-temps, le marché européen applique les réglementations les plus strictes au monde en matière de prévention du réchauffement climatique ce qui rend l'électricité particulièrement intéressante tant pour les automobiles que pour les machines de construction. KTEG dispose d'un vaste savoir-faire en matière de réglementation et de commercialisation des engins de construction électriques sur le marché européen. Avec la création de cette nouvelle société, la technologie électrique de Hitachi Construction Machinery et le savoir-faire technique de KTEG sont réunis pour utiliser les composants des équipements actuels et la création d'engins de construction électriques répondant aux besoins des clients .Le groupe Japonais continuera de coopérer avec divers partenaires commerciaux par le biais d’une innovation ouverte, en recherchant constamment des solutions aux problèmes des clients, notamment en améliorant la sécurité et la productivité, en réduisant les coûts du cycle de vie et en réduisant les charges environnementales, en développant des produits à forte valeur ajoutée

Volvo CE célèbre les 20 ans de développement de pelles hydrauliques en Corée du Sud

Groupe volvo.jpg

C’est en juillet 98 que Volvo achète le Coréen Samsung dans le but avoué de posséder une gamme complète et d’avoir un outil de production capable de produire 10.000 machines par an et s’ouvrir au marché asiatique.

Volvo Construction Equipment (Volvo CE) vient de  célébrer deux décennies de production de pelles sur son site de fabrication coréen à Changwon  en présence de l’Ambassadeur de Suède en Corée du Sud, Jakob Hallgren  et avec les dirigeants de Volvo CE, SM Yang, vice-président de Excavator Business, le président Melker Jernberg , de Diana Niu, Vice-président senior des ressources humaines et JW Choi, vice-président des opérations de Changwon. Lors de l’ événement à l'usine, le président de Volvo CE, Melker Jernberg, a remercié les 2 200 employés, fournisseurs commerciaux et clients pour leur engagement au cours des deux dernières décennies, et a souligné l'importance des excavatrices pour le succès futur de l'entreprise. Volvo CE exporte ses pelles hydrauliques dans 120 pays à travers le monde depuis son usine de Changwon, une usine qui représente plus de la moitié de la production mondiale d’excavatrices de la société. En juin 2018, l'usine avait produit 200 000 pelles et les exportations ont été multipliées par 10 depuis 1998. SungMo (SM) Yang, vice-président de la plate-forme commerciale des pelles hydrauliques de Volvo CE Korea, a déclaré: «L'usine de Changwon a connu une croissance remarquable, s'établissant fermement comme un fabricant mondial stable. Grâce à 20 ans d'innovation, à une main-d'œuvre exceptionnelle et à une coopération continue avec des fournisseurs locaux, nous sommes déterminés à poursuivre cette croissance encore longtemps » © Bull BTP

casque + bison jaune copie - copie 2.jpg