ÉVÉNEMENT

Hyundai : Des journées françaises qui ont répondu aux attentes

Du 28 au 29 mars, HCEE (Hyundai Construction Equipment Europe) a organisé les premières Journées françaises au siège européen de Tessenderlo, en Belgique. L’objectif était de permettre aux clients et prospects de Hyundai de vivre une expérience complète au sein de l’entreprise – notamment en essayant les machines – qui va bien au-delà de celle proposée lors des salons traditionnels.«Le but de ces journées françaises c’était d’aller à la rencontre des clients et des opérateurs  et leur montrer une image “européenne” du constructeur coréeexplique Tina Boënne Sr PR & Communication Officer. Ils étaient plus de 150 à avoir fait le déplacement, durant deux jours, pour découvrir le nouveau siège européen de la marque, mais aussi profiter d’une vision globale de l’ensemble de la chaîne de valeur du produit. Pour le constructeur coréen,  ce nouveau site  belge représente un remarquable pas en avant pour la division européenne. En plus il  représente  un nouveau tournant important dans la perspective d'un objectif commun : compter parmi les cinq premiers constructeurs sur le marché international de l'équipement de construction d'ici 2023. Le premier jour  a été l’occasion de  retracer l’histoire  de l’entreprise arrivée en Belgique en 1995 et de décrire le réseau de concessionnaires européens. À ce propos, le réseau français comprend 16 concessionnaires , le plus important en volume de vente devant  l’Allemagne et la Grande-Bretagne . Le deuxième jour, tous les visiteurs se sont rendus sur un site de démonstration situé à proximité pour prendre en mains les commandes des machines et vivre une expérience concrète. Pendant ces premières Journées françaises, une gamme de 20 machines, comprenant les derniers modèles Hyundai, a été présentée aux visiteurs qui ont pu les tester en conditions réelles. Pour ce faire le constructeur  avait mis à la disposition de ses clients 8 pelles hydrauliques sur chenilles de 14,9t à 49t, 2 sur pneus  respectivement de 13,9 et 17 t , 4 chargeuses sur pneus dont la  HL 980 de 31 t, la plus grosse de la gamme et 7 pelles compactes de la mini de 1,7t à la midi de 8,3t. Pour Paul Sysmans, directeur Marketing Europe chez HCEE. « Notre objectif est d’offrir à nos clients, prospects et concessionnaires une expérience totale et unique au cœur de l’entreprise qui va au-delà de celle proposée lors de salons traditionnels. Chez Hyundai Construction Equipment Europe, nous sommes convaincus que la meilleure façon de ressentir l’effet Hyundai est de nous rencontrer et d’échanger nos expériences ».

Les chiffres

HCEE c’est 30 millions € d’investissement,  104 employés dont 85 à Tessenderlo, 10 à Zwijndrecht, 9 en France, en Allemagne et en Grande-Bretagne. C’est aussi un entrepôt  pour pièces de rechange  de 13.000 m2 avec 80.000 pièces référenciées d’une valeur en stock de 16 millions€ de quoi rassurer les utilisateurs. Pour 2025 le site de Tessenderlo prévoit  une capacité de stockage  de 125.000 pièces  et s’il le faut un agrandissement de l’aire de stockage de 4000m2.      Bon à savoir :     Chaque semaine deux   vols alimentent le dépôt des pièces de rechange et chaque mois c’est  pas moins de 12 conteneurs de 40 pieds qui arrivent  par bateau pour  «  restocker » l’entrepôt afin de garantir des niveaux élevés de disponibilités et de rapidité de livraison. En cause plus de 300 commandes journalières de pièces à expédier aux clients européens. Ceci explique cela !   ©  Photos  ©  Bull BTP       

HCEE c’est 30 millions € d’investissement,  104 employés dont 85 à Tessenderlo, 10 à Zwijndrecht, 9 en France, en Allemagne et en Grande-Bretagne. C’est aussi un entrepôt  pour pièces de rechange  de 13.000 m2 avec 80.000 pièces référenciées d’une valeur en stock de 16 millions€ de quoi rassurer les utilisateurs. Pour 2025 le site de Tessenderlo prévoit  une capacité de stockage  de 125.000 pièces  et s’il le faut un agrandissement de l’aire de stockage de 4000m2.

Bon à savoir : Chaque semaine deux vols alimentent le dépôt des pièces de rechange et chaque mois c’est  pas moins de 12 conteneurs de 40 pieds qui arrivent  par bateau pour « restocker » l’entrepôt afin de garantir des niveaux élevés de disponibilités et de rapidité de livraison. En cause plus de 300 commandes journalières de pièces à expédier aux clients européens. Ceci explique cela !  © Photos © Bull BTP

 

casque + bison jaune copie - copie 2.jpg