QUE SONT MES AMIS DEVENUS ?

La pelle en butte à câbles

Cette machine à câbles était surtout employée au front de taille dans les carrières, mais aussi pour le terrassement. Elle pouvait être entraînée par un moteur diesel, à essence ou électrique. Elle était dotée d’un godet à vidage par le fond et était montée sur un train de chenilles, parfois même sur rails. La flèche dont elle était munie se compose en général de deux sections reliées au moyen d’axes. Elle était équipée d’un dispositif de descente de la charge sous contrôle du moteur, d’un système d’inverseur du sens de marche, de tambours de levage, etc. La fin de l’utilisation de la pelle mécanique est due en grande partie à l’arrivée de la pelle hydraulique, moins chère, plus rapide et plus facile à manœuvrer. La première pelle à câbles était une pelle à vapeur développée par William S. Otis en 1835 !!        Bucyrus –Erie 3850-B

Cette machine à câbles était surtout employée au front de taille dans les carrières, mais aussi pour le terrassement. Elle pouvait être entraînée par un moteur diesel, à essence ou électrique. Elle était dotée d’un godet à vidage par le fond et était montée sur un train de chenilles, parfois même sur rails. La flèche dont elle était munie se compose en général de deux sections reliées au moyen d’axes. Elle était équipée d’un dispositif de descente de la charge sous contrôle du moteur, d’un système d’inverseur du sens de marche, de tambours de levage, etc. La fin de l’utilisation de la pelle mécanique est due en grande partie à l’arrivée de la pelle hydraulique, moins chère, plus rapide et plus facile à manœuvrer. La première pelle à câbles était une pelle à vapeur développée par William S. Otis en 1835 !!

Bucyrus –Erie 3850-B

Neuf mille tonnes d’acier, une hauteur équivalente à celle d’un immeuble de vingt étages, telles sont les dimensions de la pelle de découverture 3850-B qui fut mise en service en août 1962. Elle a été construite et conçue par Bucyrus-Erie à Milwaukee dans le Wisconsin pour le compte de la société Peabody Coal C°. Sa portée est de 128 m et son rendement peut aller jusqu’à 75.000 m3 par jour (27.500.000 m3/an). Son poids en ordre de marche dépasse les 9.000 t et sa flèche surplombe de 80 m le terrain sur lequel la pelle évolue. Elle se déplace sur quatre jeux de trains de chenilles jumeaux de 2,50 m de haut et composés de 296 patins d’acier pesant chacun presque 2 t ! Toute la puissance utilisée par la 3850-B est électrique, fournie par 52 moteurs développant entre 1/4 et 3.000 CV. La puissance totale est de 8.948 kW (12.169 CV). Ce « monstre » d’acier, dont le poids dépasse celui d’un croiseur léger, est en mesure d’avaler 200 tonnes de roche et de terre en un seul coup de godet de… 87.360 litres ! La largeur hors tout de la 3850-B peut être comparée à celle d’une autoroute à huit bandes de circulation. Trois cents wagons de chemin de fer ont été nécessaires pour amener les éléments depuis l’usine jusqu’à la mine de charbon située dans le Kentucky. Temps de montage : 11 mois !      Lima 1200

Neuf mille tonnes d’acier, une hauteur équivalente à celle d’un immeuble de vingt étages, telles sont les dimensions de la pelle de découverture 3850-B qui fut mise en service en août 1962. Elle a été construite et conçue par Bucyrus-Erie à Milwaukee dans le Wisconsin pour le compte de la société Peabody Coal C°. Sa portée est de 128 m et son rendement peut aller jusqu’à 75.000 m3 par jour (27.500.000 m3/an). Son poids en ordre de marche dépasse les 9.000 t et sa flèche surplombe de 80 m le terrain sur lequel la pelle évolue. Elle se déplace sur quatre jeux de trains de chenilles jumeaux de 2,50 m de haut et composés de 296 patins d’acier pesant chacun presque 2 t ! Toute la puissance utilisée par la 3850-B est électrique, fournie par 52 moteurs développant entre 1/4 et 3.000 CV. La puissance totale est de 8.948 kW (12.169 CV). Ce « monstre » d’acier, dont le poids dépasse celui d’un croiseur léger, est en mesure d’avaler 200 tonnes de roche et de terre en un seul coup de godet de… 87.360 litres ! La largeur hors tout de la 3850-B peut être comparée à celle d’une autoroute à huit bandes de circulation. Trois cents wagons de chemin de fer ont été nécessaires pour amener les éléments depuis l’usine jusqu’à la mine de charbon située dans le Kentucky. Temps de montage : 11 mois !

Lima 1200

Cette pelle mécanique, en configuration en butte, a été conçue pour applications carrières principalement. Cependant, cette pelle peut être convertie en dragline, en grue à grappin ou en grue de levage de 80 tonnes. Elle a été exposée au public pour la première fois au Road Show de 1963 à Chicago. Le constructeur s’est spécialement attaché à réduire les dimensions hors tout, car il estime que les pelles de cette capacité sont habituellement trop encombrantes. De même, la 1200 ne possède que deux arbres dans son châssis supérieur, alors que normalement il en faut 3 ou 4. La pelle dispose de freins entièrement pneumatiques sur le tambour de levage, grâce à quoi les mouvements peuvent être accélérés sans altérer le confort de l’opérateur. En version standard, la Lima 1200 est animée par un moteur diesel Cummins, 4 temps, 6 cylindres de 12.175litres. Un convertisseur de couple fait partie de l’équipement standard. Autres caractéristiques : tous les mouvements de la pelle sont commandés pneumatiquement et les engrenages horizontaux de la tourelle sont tous sous carter à bain d’huile. La longueur de la flèche mesure 8,40 m et le bras du godet 7,24 m. Poids en ordre de marche : 74 t. Capacité godet : 2,3 m3. Constructeur : Baldwin-Lima-Hamilton Corp.Ohio USA.     Akerman 200

Cette pelle mécanique, en configuration en butte, a été conçue pour applications carrières principalement. Cependant, cette pelle peut être convertie en dragline, en grue à grappin ou en grue de levage de 80 tonnes. Elle a été exposée au public pour la première fois au Road Show de 1963 à Chicago. Le constructeur s’est spécialement attaché à réduire les dimensions hors tout, car il estime que les pelles de cette capacité sont habituellement trop encombrantes. De même, la 1200 ne possède que deux arbres dans son châssis supérieur, alors que normalement il en faut 3 ou 4. La pelle dispose de freins entièrement pneumatiques sur le tambour de levage, grâce à quoi les mouvements peuvent être accélérés sans altérer le confort de l’opérateur. En version standard, la Lima 1200 est animée par un moteur diesel Cummins, 4 temps, 6 cylindres de 12.175litres. Un convertisseur de couple fait partie de l’équipement standard. Autres caractéristiques : tous les mouvements de la pelle sont commandés pneumatiquement et les engrenages horizontaux de la tourelle sont tous sous carter à bain d’huile. La longueur de la flèche mesure 8,40 m et le bras du godet 7,24 m. Poids en ordre de marche : 74 t. Capacité godet : 2,3 m3. Constructeur : Baldwin-Lima-Hamilton Corp.Ohio USA.

Akerman 200

Le constructeur suédois offrait cette pelle mécanique « midi » soit en version rétro, soit en version butte. Elle était produite à Eslov dans le sud de la Suède. Sa production a débuté en 1946 et s’est terminée en 1958. Seulement 69 exemplaires ont été produits. En 1991, Akerman sera repris par Volvo (VME Group).  Ses caractéristiques principales sont les suivantes : puissance moteur : 20-33 CV, poids en ordre de marche : 6 tonnes, capacité godet : 200-250 litres ,  vitesse de déplacement : 1,45 km/h.  Ses dimensions : largeur 2,20 m, hauteur 2,77 m, largeur des chenilles : 300-425mm, longueur : 1500 mm.  Pression au sol : 0,6 kg/cm2 ,hauteur d’excavation : 4,5 m.     P&H 315

Le constructeur suédois offrait cette pelle mécanique « midi » soit en version rétro, soit en version butte. Elle était produite à Eslov dans le sud de la Suède. Sa production a débuté en 1946 et s’est terminée en 1958. Seulement 69 exemplaires ont été produits. En 1991, Akerman sera repris par Volvo (VME Group).Ses caractéristiques principales sont les suivantes : puissance moteur : 20-33 CV, poids en ordre de marche : 6 tonnes, capacité godet : 200-250 litres ,  vitesse de déplacement : 1,45 km/h.Ses dimensions : largeur 2,20 m, hauteur 2,77 m, largeur des chenilles : 300-425mm, longueur : 1500 mm.  Pression au sol : 0,6 kg/cm2 ,hauteur d’excavation : 4,5 m.

P&H 315

Au fil des années, Harnischfeger Corporation a produit des pelles et des grues, des plus petites de 286 litres de capacité, aux plus grandes pelles à deux chenilles disponibles pour les mines. Quand les petites pelles à câbles destinées au secteur de la construction étaient populaires, le constructeur a joué un rôle significatif avec une « ligne complète » d’excavatrices sur chenilles avec des capacités de godets allant jusqu’à 2.675 litres, ainsi qu'une vaste ligne de grues sur pneus et sur châssis porteur. La pelle en butte P&H 315, dont le poids avoisine les 22 t, a été produite de 1961 à 1976. Elle incorporait une isolation entre la cabine et un châssis du type tracteur. Comme d’autres excavatrices P&H de cette époque, la 315 était équipée d’une boîte de vitesses P&H. Celle – ci comprenait tous les arbres de transmission et embrayages nécessaires pour transmettre la force à tous les mouvements de la machine. Tous les embrayages étaient complètement enfermés dans un bain d’huile. Elle était équipée d’un godet à vidage par le fond.      Rapier 423

Au fil des années, Harnischfeger Corporation a produit des pelles et des grues, des plus petites de 286 litres de capacité, aux plus grandes pelles à deux chenilles disponibles pour les mines. Quand les petites pelles à câbles destinées au secteur de la construction étaient populaires, le constructeur a joué un rôle significatif avec une « ligne complète » d’excavatrices sur chenilles avec des capacités de godets allant jusqu’à 2.675 litres, ainsi qu'une vaste ligne de grues sur pneus et sur châssis porteur. La pelle en butte P&H 315, dont le poids avoisine les 22 t, a été produite de 1961 à 1976. Elle incorporait une isolation entre la cabine et un châssis du type tracteur. Comme d’autres excavatrices P&H de cette époque, la 315 était équipée d’une boîte de vitesses P&H. Celle – ci comprenait tous les arbres de transmission et embrayages nécessaires pour transmettre la force à tous les mouvements de la machine. Tous les embrayages étaient complètement enfermés dans un bain d’huile. Elle était équipée d’un godet à vidage par le fond.

Rapier 423

Quand l’accord entre Rapier et Marion a pris fin, Rapier a continué à développer des nouveaux modèles d’excavatrices. Une des premières machines 100 % anglaise a été la Rapier 423 qui a vu le jour en 1936. La 423 était une machine dans la classe des 477 litres. Elle était propulsée par un moteur diesel développant 57CV.Son poids était de 19 t. Elle a été produite jusqu’en 1953.     Demag BL 315

Quand l’accord entre Rapier et Marion a pris fin, Rapier a continué à développer des nouveaux modèles d’excavatrices. Une des premières machines 100 % anglaise a été la Rapier 423 qui a vu le jour en 1936. La 423 était une machine dans la classe des 477 litres. Elle était propulsée par un moteur diesel développant 57CV.Son poids était de 19 t. Elle a été produite jusqu’en 1953.

Demag BL 315

Cette pelle en butte sur chenilles était construite à Düsseldorf-Benrath en Allemagne. Selon le souhait de la clientèle, elle pouvait être livrée soit avec un châssis – train de chenilles — comprenant quatre axes ou cinq. Avec cette version,  elle pesait 67t. En outre, elle était dotée d’un godet à vidage par le fond d’une capacité de 1,70 m3. Sa force d’arrachage était de 51 t. Mi — années 50 cette marque était représentée par les Ets A. Delaunois à Bruxelles. À cette époque, Demag proposait des pelles de 400 à 7000 litres de capacité. C’est en 1954 que Demag commence à développer ses premières pelles hydrauliques. En 1973, Demag signe un accord de collaboration avec le japonais Komatsu.     Link Belt LS-98

Cette pelle en butte sur chenilles était construite à Düsseldorf-Benrath en Allemagne. Selon le souhait de la clientèle, elle pouvait être livrée soit avec un châssis – train de chenilles — comprenant quatre axes ou cinq. Avec cette version,  elle pesait 67t. En outre, elle était dotée d’un godet à vidage par le fond d’une capacité de 1,70 m3. Sa force d’arrachage était de 51 t. Mi — années 50 cette marque était représentée par les Ets A. Delaunois à Bruxelles. À cette époque, Demag proposait des pelles de 400 à 7000 litres de capacité. C’est en 1954 que Demag commence à développer ses premières pelles hydrauliques. En 1973, Demag signe un accord de collaboration avec le japonais Komatsu.

Link Belt LS-98

Introduite en 1954, la LS-98 a été la plus populaire des excavatrices à câbles du constructeur américain. Elle était dotée d’un godet à fixation par maillons de chaîne de 764 litres.(1cu.yd). Entièrement convertible, elle disposait d’un jeu de coquilles de tambour qui pouvait s’appliquer latéralement aux axes d’entraînement de tambours de câble. Ces engrenages apportaient une puissance inversée à chacune des actions principales. La LS-98 était la favorite des entrepreneurs de pose de pipeline lorsqu’elle était équipée d’un châssis et d'un train de chenilles du type tracteur. En 1936 déjà,Link Belt introduit son système de contrôle hydraulique ''Speed-O-Matic''. La LS-98 offrait également un contrôle de vitesse automatique utilisé sur les excavatrices de Link Belt depuis 1936. Dans ce système, les embrayages sont activés par de l’huile sous pression et contrôlés par des leviers à faible résistance dans la cabine de l’opérateur. L’idée LINK-BELT est née il y a 139 ans quand William Dana Ewart a créé l’idée d’un crochet détachable (lien ou link) pour une chaîne fermée… précisément une chaîne reliée (a linked belt). Cette simple idée en 1872 sert encore aujourd’hui de base à plusieurs principes mécaniques actuels     Ruston Bucyrus    .

Introduite en 1954, la LS-98 a été la plus populaire des excavatrices à câbles du constructeur américain. Elle était dotée d’un godet à fixation par maillons de chaîne de 764 litres.(1cu.yd). Entièrement convertible, elle disposait d’un jeu de coquilles de tambour qui pouvait s’appliquer latéralement aux axes d’entraînement de tambours de câble. Ces engrenages apportaient une puissance inversée à chacune des actions principales. La LS-98 était la favorite des entrepreneurs de pose de pipeline lorsqu’elle était équipée d’un châssis et d'un train de chenilles du type tracteur. En 1936 déjà,Link Belt introduit son système de contrôle hydraulique ''Speed-O-Matic''. La LS-98 offrait également un contrôle de vitesse automatique utilisé sur les excavatrices de Link Belt depuis 1936. Dans ce système, les embrayages sont activés par de l’huile sous pression et contrôlés par des leviers à faible résistance dans la cabine de l’opérateur. L’idée LINK-BELT est née il y a 139 ans quand William Dana Ewart a créé l’idée d’un crochet détachable (lien ou link) pour une chaîne fermée… précisément une chaîne reliée (a linked belt). Cette simple idée en 1872 sert encore aujourd’hui de base à plusieurs principes mécaniques actuels

Ruston Bucyrus .

Pelle en butte  Ruston Bucyrus 38RB au travail dans une carrière en Afrique. La 38 RB a été  introduite en  Belgique en 1960. Poids :+ /- 40t      © Bull BTP       Les marques en présence      Marques                  Distributeurs     Akerman                  Akerman Belgium    Bucyrus -Erie           Treco    BM                           Boomsche Metaalwerken nv/sa    Demag                      Ets Delaunois    Gootwald-Mukag     Cobelmat    Galion                      Decauville    Garwood                  Delaunois    Lima                         Bia    Marion                     Decauville    Menck                      Menck&Hambrock    Osgood                     Matériel de Voirie    Ruston- Bucyrus      Treco    Rapier                       Nilens    P&H                         Matermaco    Skoda                       Petryns    Unibag                     Matermaco          

Pelle en butte  Ruston Bucyrus 38RB au travail dans une carrière en Afrique. La 38 RB a été  introduite en  Belgique en 1960. Poids :+ /- 40t

© Bull BTP

Les marques en présence

Marques                  Distributeurs

Akerman                  Akerman Belgium

Bucyrus -Erie           Treco

BM                           Boomsche Metaalwerken nv/sa

Demag                      Ets Delaunois

Gootwald-Mukag     Cobelmat

Galion                      Decauville

Garwood                  Delaunois

Lima                         Bia

Marion                     Decauville

Menck                      Menck&Hambrock

Osgood                     Matériel de Voirie

Ruston- Bucyrus      Treco

Rapier                       Nilens

P&H                         Matermaco

Skoda                       Petryns

Unibag                     Matermaco

 

 

casque + bison jaune copie - copie 2.jpg