À LA UNE

Kris Vochten  AD chez SMT Belgium annonce son départ pour JCB Belgium

Kris Vochten PDG SMT Belux - copie.jpg

Kris Vochten a annoncé qu’à partir du 1 octobre 2018 il rejoindra JCB Belgium. Il remplacera René Wetzels qui prend sa pension. Kris Vochten a débuté sa carrière en 2000 en tant que directeur commercial chez VCM Belgium distributeur des matériels  de construction Volvo. En 2007 suite  au départ de Koen Sips, Kris Vochten devient Administrateur-Délégué de VCM Belgium. Il y a trois ans « SMT Holding » une société Belge rachète le groupe néerlandais Kuiken Group BV distributeur de la gamme de Volvo Construction représentée en Belgique par VCM Belgium à Vilvorde. Sous la direction de Kris Vochten, SMT Belgium NV/SA  s’est propulsée comme une société de distribution la plus en vue sur les marchés Belge et Luxembourgeois. Kris Vochten quitte SMT Belgium avec un carnet de commandes bien rempli et une bonne santé financière.« Je suis reconnaissant d’avoir pu contribuer au renforcement de la position de marché de SMT Belgium et à la conversion nécessaire d’une organisation de vente de produits vers une organisation orientée services. Pour moi, c’était un privilège d’avoir pu  travailler avec des collaborateurs très dévoués qui ont créé une société fantastique » a déclaré Kris Vochten. La direction de SMT Benelux B.V. annoncera en temps voulu son successeur.

Exosquelettes, pelle hybride, imprimantes 3D : le Groupe Jean Nonet se projette dans l’avenir de la construction à l’occasion de ses 60 ans

Les 7 et 8 septembre derniers, le groupe Jean Nonet  a célébré ses 60 ans. À cette occasion, il  a présenté les différents savoir-faire de ses équipes ainsi que les innovations qui vont transformer les métiers de la construction. Plus de 1500 personnes ont assisté à  cet événement  qui a eu lieu  sur son site de Floreffe. Au programme : des démonstrations au moyen de pelles de démolition dont une Caterpillar dotée d’une flèche de 22m, de réalisation d’une voirie, d’une pelle hybride Komatsu sur chenilles  HB365-3 ainsi qu’une démonstration d’une des plus grandes trancheuses de Wallonie

Les nouvelles technologies au service des chantiers :

L’entreprise du futur : énergie verte, exosquelette et imprimante 3D

Cet anniversaire a aussi été l’occasion de montrer comment le Groupe conçoit l’avenir dans le secteur de la construction. Ainsi, la zone dédiée à « L’entreprise du futur »  a présenté plusieurs projets en cours : Énergie plus verte : le Groupe  investit pour devenir plus autonome en énergie. Des panneaux photovoltaïques et une éolienne seront installés sur le site de Floreffe d’ici 2019. Exosquelette : l’entreprise est en train d’acquérir un exosquelette, que les visiteurs ont pu essayer sur place. Ces structures mécaniques permettent d’augmenter les capacités de l’humain. Pour Simon Nonet AD du groupe, « Ils offrent une réponse à la pénibilité du travail, réel enjeu dans le secteur de la construction, et augmentent les performances des équipes de terrain. Ainsi, un exosquelette permet de soulever plus facilement 20 kg supplémentaires et donc de soulager le travail. Enfin, côté imprimante 3D, le groupe étudie les possibilités offertes par les imprimantes 3D pour le béton. Cela devrait permettre des constructions sur 250m2, allant de 2 m en dessous du niveau sol à plus de 10 m de haut. Un projet est en cours et pourrait voir le jour dans les prochains mois.

Les nouvelles technologies au service des hommes D’autres innovations qui facilitent les métiers du secteur de la construction ont fait la « Une » : des pelles hydrauliques équipées d’un système de guidage (travail de cartographie en 3D facilitant le métier du géomètre et de l’opérateur), d’une pelle hybride, etc.

Le Groupe Jean Nonet en chiffres : c’est plus de 160 collaborateurs, un chiffre d’affaires de30 millions € en 2017, deux pôles d’activités (chantiers et recyclage) , plus de 1000 raccordements d’eau par an et 300 000 tonnes de terres traitées en 2017. Signalons encore que le groupe namurois est composé de l’entreprise  Hublet, active dans  le recyclage des déchets de construction avec ses centres de traitement agréés à Floreffe et Wanlin. © Bull BTP

casque + bison jaune copie - copie 2.jpg