À LA UNE : BAUMA 2019

La grande fête du matériel a fermé ses portes. Nul doute que l’édition 2019 aura connu un nouveau record d’affluence. Bauma  est une plate forme de l’innovation ainsi qu’un baromètre conjoncturel qui donne l’état de la technique et de son évolution. Durant ces sept jours Munich a été le centre de tout ce qui se fait de mieux en matériels, équipements,  accessoires et les nombreuses nouvelles solutions intelligentes. À vous cher lecteur de découvrir quelques nouveautés qui nous ont particulièrement intéressées.

Komatsu : une mini pelle électrique et des moteurs Stage V

Komatsu mini électrique.jpg

Komatsu a présenté en première mondiale sa nouvelle mini pelle électrique. Ce proto de 5 tonnes combine les expériences de Komatsu avec ses machines hybrides et  avec ses chariots élévateurs à fourche électrique. Komatsu a mis au point le chargeur, le convertisseur haute tension et les autres dispositifs pour offrir les mêmes performances d'excavation qu’un pelle pourvue d’un moteur à combustion interne de la même puissance. Cette mini pelle utilise  la même batterie que l’on trouve sur les chariots élévateurs électriques  de la Série  FE de Komatsu.Son rechargement prend entre deux et six heures en fonction du travail effectué.  Comme sur  les autres machines, cette mini est dotée de la télématique Komtrax.

stage 5 engine copie.jpg

D’autre part, Komatsu Europe annonce la production de nouveaux moteurs diesel Komatsu équipés d’une technologie conforme à la norme EU Stage V. Conçus grâce aux avancées de Komatsu en vue de réduire les émissions, les moteurs EU Stage V équiperont les nouvelles machines Komatsu afin de limiter les niveaux de substances nuisibles contenues dans les gaz d'échappement et ainsi promouvoir un avenir durable. Pour que les machines avec une puissance comprise entre 19 et 56 kW puissent respecter ces nouveaux critères, un filtre à particules diesel Komatsu (KDPF) doit être intégré au système de traitement des gaz d'échappement. Étant donné que plus de 98 % de la régénération KDPF s’effectue de manière passive, aucune action n’est attendue de l’opérateur et cela n'influence pas le fonctionnement de la machine.  Les produits pouvant profiter du programme de maintenance Komatsu CARE conserveront cet avantage avec la norme EU Stage V.

Case CE : premier véhicule de construction au monde fonctionnant au Biogaz

The CASE methane.jpg

Appelé ProjectTETRA,  ce concept  de chargeuse sur pneus au méthane ouvre la voie à un nouvel avenir pour les équipements de construction, en s'éloignant de la dépendance au moteur diesel traditionnel et en abordant l'une des questions les plus urgentes du monde, le développement durable, avec une solution pratique pour le secteur du bâtiment. Le concept innovant comprend un moteur à gaz, spécialement conçu et développé par la marque sœur FPT Industrial pour les applications de construction. Avec une puissance maximale de 230 ch, il délivre la même puissance et le même couple que le moteur diesel équivalent de la chargeuse sur pneus Case 821G. Il est alimenté par le biogaz qui est produit dans les digesteurs à partir de déchets tels que les déchets alimentaires, les copeaux de bois et les déchets animaux. Avec une production neutre en carbone, le biogaz assure un cycle énergétique vertueux en boucle fermée, transformant les déchets en énergie utile. "Nous recherchons depuis de nombreuses années des sources d'énergie durables pour nos engins de construction", explique Carl Gustaf Goränsson, Président de CASE Construction Equipment. "Le biogaz était le choix le plus logique pour la chargeuse sur pneus. Nous avions besoin d'un carburant capable de fournir l'entraînement et la puissance dont nos clients ont besoin. Le carburant devait être facilement disponible, offrir une grande facilité de ravitaillement et fonctionner pendant une journée complète de travail. Nous ne voulions pas compromettre la performance, alors nous avons lancé tout un défi à nos concepteurs ». Le concept de chargeuse sur pneus fonctionnant au méthane produit 95 % de CO2 en moins avec du biogaz, 90 % de dioxyde d'azote en moins et 99 % de particules en moins qu'avec une chargeuse diesel équivalente. Il permet de réduire de 80 % les émissions globales et de 50 % les niveaux de bruit de conduite.

Doosan : la 5G pour la commande à longue distance

Doosan_5G_Teleoperation_DX380LC-5 twin - copie 2.jpg

C'est l'un des points d'orgue du salon Bauma 2019 de Munich : Doosan est le premier constructeur à utiliser la 5G pour la commande à distance d'engins de chantier situés dans un autre pays : la « téléopération ». Doosan a inventé le terme « téléopération » pour décrire le fonctionnement d'un engin de chantier à partir d'un poste de commande à distance. Pour le constructeur « à distance » signifie vraiment « à distance », puisque c'est depuis le stand du salon Bauma de Munich qu’a été télécommandée une pelle Doosan DX380LC-5 de 40 tonnes standard située à Incheon en Corée du Sud, soit à près de 8 500 km de Munich. Cette solution spectaculaire a été développée en partenariat avec LG U+, l'opérateur sud-coréen de  télécommunications et services de données. Pour que la « téléopération » fonctionne correctement, il est essentiel de fournir un flux vidéo live constant et fiable au niveau du poste de l'opérateur afin de minimiser le décalage entre la machine et l'opérateur. Avec sa fiabilité exceptionnelle et sa faible latence, le nouveau réseau 5G surmonte aisément ces problèmes et offre une bande passante 10 fois plus rapide avec une latence 10 fois plus faible que le réseau 4G. La démonstration de « téléopération » réalisée sur le stand Doosan constitue la première télécommande à distance d'une machine située à très grande distance, avec un décalage horaire de huit heures, en utilisant la technologie de télécommunications 5G. La connexion 5G proposée par la plate-forme LG U+ étant 5 à 10 fois plus rapide que les systèmes 4G actuels, l'opérateur a un contrôle en temps réel simultané de la pelle à distance, et ce avec la même précision. Le guidage 3D, des diagnostics en temps réel et un affichage complet des instruments sont également disponibles dans la cabine de contrôle de la téléopération. Bien qu'il puisse également être utilisé pour les applications générales de terrassement, le nouveau système de téléopération est particulièrement adapté à la télécommande des pelles pour les applications dangereuses telles que l'élimination des déchets industriels, impliquant des substances dangereuses, toxiques ou radioactives.

Metso : un nouveau Lokotrack urbain

metso urban copie.jpg

Le constructeur finlandais Metso vient de lancer un appareil de concassage et de criblage mobile , le Lokotrack Urban LT96  qui révolutionne le broyage dans des environnements densément peuplés, tels que les centres-ville. Il permet une réduction significative des niveaux de bruit et réduit considérablement les émissions de poussières. La solution Metso Urban combine la technologie de concassage éprouvée de Metso avec des fonctionnalités modernes en matière d'environnement et de sécurité pour produire une machine unique. Dernier né de la série, l'Urban LT96 est idéal pour les entrepreneurs de petite et moyenne taille qui concassent et recycle le béton démoli sur site. Lancée en 2017, la solution Urban est également disponible pour les modèles LT130E à motorisation électrique, LT120 et LT106 / S, l'un des modèles d'installations de concassage mobiles les plus utilisés par Metso sur le marché. « Le transport de granulats sur un chantier situé dans un centre-ville à partir d’une carrière lointaine coûte cher, en énergie et en temps, explique Kimmo Anttila, vice-président de Lokotrack Solutions chez Metso. Et d’jouter :  « En même temps, l’urbanisation rapide rapproche les opérations de broyage plus près des centres-villes. Nos clients se tournent vers nous pour trouver des solutions Pour éviter les déplacements inutiles et minimiser l’impact sur les personnes et l’environnement". En plus des très faibles émissions sonores, la série Lokotrack Urban comprend un système de suppression de poussière très avancé. La poussière est canalisée pour rester à l'intérieur de l'installation  mobile et un système de pulvérisation d'eau à haute pression absorbe les particules de poussière dans l’air.

Hyundai : une micro pelle d’une tonne

mini pelle huyndai.jpg

Hyundai HCEE  a dévoilé  sa nouvelle micro pelle. Son poids opérationnel réduit d'à peine 1000 kg et ses excellentes forces de levage et d'arrachement font de cette mini machine d'une tonne un outil parfaitement adapté pour opérer dans les espaces réduits, comme pour le jardinage et l'aménagement paysager, sur les chantiers de construction dans des zones résidentielles, pour les travaux de démolition et d'intérieur. En plus, elle est équipée d’une flèche à déport, d’une lame de remblayage et d’une prise d’outil hydraulique pour brise roche ainsi que d’un arceau de sécurité ROPS pliable lui permettant de rentrer facilement dans des bâtiments en passant par une porte standard. La HX10A présente des avantages significatifs pour l'utilisateur et constitue une adversaire importante sur le marché des micro pelles. Elle est non seulement parfaitement adaptée aux chantiers étroits et serrés, mais elle bénéficie également de fonctions intelligentes qui en font le compagnon de travail idéal. En plus du moteur diesel Yanmar dont elle pourvue, le constructeur  propose l'option d'être employée électriquement et sans émission tout en offrant les mêmes caractéristiques de performance. Le concept Twin Drive de Hyundai est une solution innovante pour toutes les applications avec une tolérance zéro pour le bruit et les émissions polluantes, pour travailler en intérieur et dans des zones sensibles. Par exemple dans le cadre de travaux de reconstruction et de démolition dans les hôpitaux, les maisons ou les zones commerciales, à l'intérieur de bâtiments ou de hangars (y compris des serres) qui ne doivent pas être contaminés par des émissions nocives. Caractéristiques principales :Puissance moteur : 9 ?9kW/13,3ch. Profondeur maxi de creusage : 1766mm. Portée maxi : 3092mm. Force d’arrachement au godet : 8,9kN. Force d’attaque au balancier : 4,5kN. © Bull BTP

casque + bison jaune copie - copie 2.jpg