FLASH

Nouveau directeur des ventes Europe chez Hyundai CE

nicolas - copie.jpg

Le constructeur Hyundai HCEE annonce qu’il vient d’engager Nicolas Rousseau comme nouveau directeur des ventes Europe. Nicolas Rousseau a travaillé  durant huit ans  chez Komatsu Europe où il occupait les fonctions de  Senior  Manager Large Machines Sales & TCO. Il sera chargé du développement et de la mise en œuvre des stratégies commerciales basées sur un partenariat de longue durée ainsi que de la réalisation des objectifs commerciaux de HCEE en Europe.

Automix change de main

MIXER.jpg

Cette entreprise a été créée en 1962  sous le nom AUTOMIX. Pour Ivan Van Eeckhaute  DG de l’entreprise éponyme : « Après plus de 33 ans passés au service de l’ entreprise familiale, le temps est venu pour moi, pour diverses raisons, de diminuer ma charge de travail et de faire tout doucement un pas de côté en laissant petit à petit la place à la jeunesse. Tout comme mon père l’avait fait avec moi lorsque, voici exactement 25 ans, nous nous étions installés à Ittre . La propriété de l’entreprise a été transmise à Jérôme Leclef  et Bruno Hubert, et sa gestion journalière a été confiée par ces derniers à Pieter DE SMEDT, qui officiera en tant que Directeur Général (CEO). Une toute nouvelle équipe dirigeante, jeune, dynamique et possédant déjà une très belle expérience en gestion d’entreprise et en commerce international, s’est installée autour d’Antony le fils d’Ivan. Ce dernier continuera à travailler pour AUTOMIX en remplissant un nouveau rôle de conseiller et d’assistant pour la nouvelle équipe.© Photo Automix

Les camions Komatsu ont la cote

HD605.jpg

Dernièrement BIA  a livré pas moins de 9 dumpers rigides HD605-8 dont sept  à Gobert –Dufour  et deux à Sagrex. Les dumpers achetés par Gobert-Dufour sont destinés  à la découverture chez STC ( Société des Carrières du Tournaisis)  à Gaurain Ramecroix. Quant aux deux  autres unités livrées à Sagrex, elles sont affectées à la Carrière de Beez dans le Namurois. Le HD605-8 de 63 tonnes est entrainé par un moteur  développant 578kW/786 ch. Ce  tombereau  fixe de nouvelles normes en matière de performance, de réduction des coûts ainsi qu’un excellent rendement au niveau de la consommation de carburant, de moins 5% à moins 7%. Relevons encore sa transmission K-Atomics  à laquelle s’associe la fonction « skip-shift »  qui assure des rétrogradages en douceur dans les montées, un ralentisseur intégré automatique ( ARSC) ainsi que la télématique Komtrax. © Photo Komatsu

Wanty s’implante à Tournai

illu wanty.jpg

Après Binche, Gand, Liège, Ciney ou encore Heppignies, Mettet (et Paris), Wanty poursuit son maillage de la Belgique en ouvrant un nouveau siège à Tournai. Ce groupe a récemment fait l’acquisition d’un site industriel à la rue d’Amiens, à proximité de l’Escaut. Dans les prochains jours, il accueillera une quinzaine de travailleurs.Cette nouvelle implantation permettra  à cette entreprise  d’être plus actif encore en Wallonie Picarde.« Historiquement, nous avons toujours travaillé dans la région de Tournai, » rappelle Benoit Soenen, administrateur-délégué du groupe Wanty. En 2017, Wanty a repris l’activité d’éclairage public de la société TEI/Technord basée à Tournai. Cela a accéléré la volonté du groupe de se développer en Wallonie Picarde.« Avec la reprise de cette activité, nous avons hérité de contrats qui nous imposent pas mal de flexibilité, et donc de proximité. Cette nouvelle implantation, qui contient des espaces de travail, des halls de stockages ou encore des zones de rangement directement utilisables nous permettra de relever les défis liés à cette reprise »  explique Benoit Soenen. Actuellement, Wanty est en charge de la modernisation des quais de l’Escaut. © Photo Wanty

Plan Mobilité & Infrastructures 2019 – 2024

E411 trafic - copie.jpg

La FWEV ( Fédération Wallonne des Entrepreneurs des Travaux de Voiries)  s’est toujours plainte que les programmes d’investissements s’arrêtaient aux élections et qu’il fallait attendre l’adoption par le gouvernement suivant d’un nouveau plan d’investissement. La FWEV a été entendue et le gouvernement actuel vient de déjà publier la prochaine phase du plan infrastructure 2019-2024. Ce nouveau plan de 1,52 milliard ( dont 350 millions pour les voies navigables ) est en augmentation sensible par rapport au plan précédent de 640 millions d’euros. Pour plus d’infos , cliquez sur le lien ci-contre. Commentaires du Ministre sur le Plan Infrastructures 2019-2024 .  Source : « Actu de la voirie » © Photo CDU. © Bull BTP

casque + bison jaune copie - copie 2.jpg