Mise en route du Plan hiver 2016-2017

Samedi dernier a démarré le « Plan hiver » sur le réseau routier régional wallon. Maxime PREVOT, Ministre wallon des Travaux publics et de la Sécurité routière, a profité de l’occasion pour rappeler les principales mesures de ce plan et  a appelé  les conducteurs d’adapter leur conduite aux conditions hivernales. Cette mise en œuvre durera jusqu'au 15 avril 2017

Normal 
 0 
 
 
 21 
 
 
 false 
 false 
 false 
 
 EN-GB 
 JA 
 X-NONE 
 
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
 
 
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
    
  
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
  
   
 
 /* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
	{mso-style-name:"Tableau Normal";
	mso-tstyle-rowband-size:0;
	mso-tstyle-colband-size:0;
	mso-style-noshow:yes;
	mso-style-priority:99;
	mso-style-parent:"";
	mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
	mso-para-margin:0cm;
	mso-para-margin-bottom:.0001pt;
	mso-pagination:widow-orphan;
	font-size:10.0pt;
	font-family:"Times New Roman";
	mso-ansi-language:EN-GB;
	mso-fareast-language:JA;}
 
     Pour cette saison hivernale, 39.000 tonnes de sel sont actuellement en stock dans l’ensemble des régies wallonnes et des commandes supplémentaires de l’ordre de 50.000 tonnes sont d’ores et déjà réservées pour la Wallonie auprès des fournisseurs. Les quantités en stock permettent déjà de faire face à un hiver doux (- de 50.000 To requises) et les dispositions ont été prises afin de pouvoir mobiliser des quantités additionnelles en cas d’hiver moyen (+/- 70.000 To de sel) ou rude (+ de 100.000 To). La Wallonie s’est ainsi dotée des moyens nécessaires pour affronter la prochaine période hivernale.     Lors des offensives hivernales, ce sont plus de 1.200 personnes (Service public de Wallonie et entreprises privées) qui seront mobilisées quotidiennement sur le terrain. Les 42 districts, répartis sur le territoire de la Wallonie, gèrent chacun environ 200 km de routes et autoroutes. Au sein de chaque district, trois à quatre équipes de 2 ou 3 personnes se relayeront 24h/24 pour assurer le service d’hiver. Au total, ce sont 660 engins d’épandage ou de déneigement qui interviendront sur les 8.355 kilomètres de routes et autoroutes du réseau régional wallonnes.     Lors d’intempéries hivernales, la coordination des mesures prises se fait par le Cellule d’Action Routière ( police, centre Perex, CRC-W et gestionnaires du réseau).   L’accent sera mis sur l’épandage préventif qui doit avoir lieu 3 heures avant l’apparition de givre ou de verglas, de chutes de neige, de pluies verglaçantes… Il s’agit du traitement le plus efficace et le plus économique puisqu’il permet de consommer jusqu’à 4 fois moins de sel qu’en cas de traitement curatif.   Lors d’intempéries hivernales, la coordination des mesures prises se fait par le Cellule d’Action Routière ( police, centre Perex, CRC-W et gestionnaires du réseau).   Maxime PREVOT conseille aux usagers de la route de rester attentifs même lorsque les routes paraissent totalement dégagées et salées. Quand les températures restent négatives au sol, des plaques de verglas peuvent toujours subsister, particulièrement sur les ponts, dans les virages à l’ombre d’arbres et dans les entrées et sorties d’autoroutes.     Avant tout départ, tous les usagers sont invités à se renseigner quant aux conditions de circulation sur le réseau wallon en consultant les sites web     (   http://trafiroutes.wallonie.be    ou    http://www.inforoutes.be   ).      Photo ©  Bull BTP           

Pour cette saison hivernale, 39.000 tonnes de sel sont actuellement en stock dans l’ensemble des régies wallonnes et des commandes supplémentaires de l’ordre de 50.000 tonnes sont d’ores et déjà réservées pour la Wallonie auprès des fournisseurs. Les quantités en stock permettent déjà de faire face à un hiver doux (- de 50.000 To requises) et les dispositions ont été prises afin de pouvoir mobiliser des quantités additionnelles en cas d’hiver moyen (+/- 70.000 To de sel) ou rude (+ de 100.000 To). La Wallonie s’est ainsi dotée des moyens nécessaires pour affronter la prochaine période hivernale. Lors des offensives hivernales, ce sont plus de 1.200 personnes (Service public de Wallonie et entreprises privées) qui seront mobilisées quotidiennement sur le terrain. Les 42 districts, répartis sur le territoire de la Wallonie, gèrent chacun environ 200 km de routes et autoroutes. Au sein de chaque district, trois à quatre équipes de 2 ou 3 personnes se relayeront 24h/24 pour assurer le service d’hiver. Au total, ce sont 660 engins d’épandage ou de déneigement qui interviendront sur les 8.355 kilomètres de routes et autoroutes du réseau régional wallonnes. Lors d’intempéries hivernales, la coordination des mesures prises se fait par le Cellule d’Action Routière ( police, centre Perex, CRC-W et gestionnaires du réseau). L’accent sera mis sur l’épandage préventif qui doit avoir lieu 3 heures avant l’apparition de givre ou de verglas, de chutes de neige, de pluies verglaçantes… Il s’agit du traitement le plus efficace et le plus économique puisqu’il permet de consommer jusqu’à 4 fois moins de sel qu’en cas de traitement curatif. Lors d’intempéries hivernales, la coordination des mesures prises se fait par le Cellule d’Action Routière ( police, centre Perex, CRC-W et gestionnaires du réseau). Maxime PREVOT conseille aux usagers de la route de rester attentifs même lorsque les routes paraissent totalement dégagées et salées. Quand les températures restent négatives au sol, des plaques de verglas peuvent toujours subsister, particulièrement sur les ponts, dans les virages à l’ombre d’arbres et dans les entrées et sorties d’autoroutes. Avant tout départ, tous les usagers sont invités à se renseigner quant aux conditions de circulation sur le réseau wallon en consultant les sites web (http://trafiroutes.wallonie.be ou http://www.inforoutes.be).

 Photo ©  Bull BTP