INFOS RÉSEAUX

SOMPT : bientôt à Gand

Distributeur des machines de terrassement Liebherr depuis 2014 SOMPT rejoindra dans le courant de cette année ses nouvelles installions à Evergem près de Gand.   Lorsque SOMTP a signé le contrat de distribution en 2014, il a été prévu que deux sièges seraient créés en Belgique, l'un en Wallonie, l'autre en Flandre. Et la promesse n'est pas restée vaine puisqu' aujourd'hui, le chantier avance bien. Pour les clients de la Région Flamande, Gand est parfaitement située, d'autant que le distributeur Liebherr peut compter sur la société Hydrotec de Gitsel pour le service en Flandre occidentale, et sur un centre de service à Kasterlee pour le Limbourg et la province d'Anvers.   Les nouveaux bâtiments seront pratiquement les jumeaux de ceux de Suarlée.   Au début, il était prévu que l'atelier serait un peu plus petit et ne compterait que trois entrées. Mais les activités de SOMTP se développent de telle façon qu'il a été décidé en dernière minute que cet atelier serait aussi grand que celui de Suarlée, et disposerait lui aussi de quatre grandes portes d’accès à l’atelier. À Gand, l'accent sera surtout mis sur le service, les pièces détachées et bien sûr aussi la vente, le bâtiment présentera donc aussi une agréable zone d'accueil pour les clients. Pour Jef Sannen directeur «  l’ouverture de ces nouvelles installations est prévue pour le milieu de cette année.Tout dépend de la vitesse de la fin de construction du nouveau site, mais de préférence le plus vite possible, car SOMTP connaît une sérieuse croissance en Belgique ».  Les débuts en 2014 ont été plus difficiles que prévu, mais le léger retard a été largement rattrapé au cours de l'année suivante. Par rapport à 2015, le chiffre d'affaires a augmenté de 50% l'an dernier. Selon,Sylvain Bassaïsteguy, le PDG du Groupe l'expérience montre que chaque fois qu'un nouveau siège voit le jour, il propulse fortement le chiffre d’affaires . Voilà donc qui est de bon augure pour celui de Gand.     Les chariots élévateurs  électriques  à la conquête des entrepôts

Distributeur des machines de terrassement Liebherr depuis 2014 SOMPT rejoindra dans le courant de cette année ses nouvelles installions à Evergem près de Gand. Lorsque SOMTP a signé le contrat de distribution en 2014, il a été prévu que deux sièges seraient créés en Belgique, l'un en Wallonie, l'autre en Flandre. Et la promesse n'est pas restée vaine puisqu' aujourd'hui, le chantier avance bien. Pour les clients de la Région Flamande, Gand est parfaitement située, d'autant que le distributeur Liebherr peut compter sur la société Hydrotec de Gitsel pour le service en Flandre occidentale, et sur un centre de service à Kasterlee pour le Limbourg et la province d'Anvers. Les nouveaux bâtiments seront pratiquement les jumeaux de ceux de Suarlée. Au début, il était prévu que l'atelier serait un peu plus petit et ne compterait que trois entrées. Mais les activités de SOMTP se développent de telle façon qu'il a été décidé en dernière minute que cet atelier serait aussi grand que celui de Suarlée, et disposerait lui aussi de quatre grandes portes d’accès à l’atelier. À Gand, l'accent sera surtout mis sur le service, les pièces détachées et bien sûr aussi la vente, le bâtiment présentera donc aussi une agréable zone d'accueil pour les clients. Pour Jef Sannen directeur«  l’ouverture de ces nouvelles installations est prévue pour le milieu de cette année.Tout dépend de la vitesse de la fin de construction du nouveau site, mais de préférence le plus vite possible, car SOMTP connaît une sérieuse croissance en Belgique ». Les débuts en 2014 ont été plus difficiles que prévu, mais le léger retard a été largement rattrapé au cours de l'année suivante. Par rapport à 2015, le chiffre d'affaires a augmenté de 50% l'an dernier. Selon,Sylvain Bassaïsteguy, le PDG du Groupe l'expérience montre que chaque fois qu'un nouveau siège voit le jour, il propulse fortement le chiffre d’affaires . Voilà donc qui est de bon augure pour celui de Gand.

Les chariots élévateurs  électriques  à la conquête des entrepôts

Cela fait trois ans à présent que le management de Barloworld Belgique a conclu un accord de buy-out avec la maison mère Barloworld. De cette opération est né B-CLOSE, le plus grand distributeur indépendant de chariots élévateurs de marques A de notre pays. Bien des choses ont changé dans l’intervalle. Le nombre de clients et de collaborateurs a fortement augmenté et, l’année dernière, l’entreprise a atteint le cap des 50 millions de chiffre d’affaires. «  Nous ne nous sommes pas croisé les bras au cours des trois dernières années,  » explique Éric Maertens, CEO de B-CLOSE.  Et d’ajouter :  « Nous nous concentrons encore toujours sur le service que nous offrons sur le marché, mais nous remarquons que ce dernier est en train de changer totalement de physionomie. En Belgique, nous glissons de plus en plus d’un marché de production vers un marché logistique. Cela a clairement un impact sur le type de machines achetées et sur le service que souhaitent les entreprises. Avec B-CLOSE, nous entendons plus que jamais faire la différence par notre service. »  En plus des chariots élévateurs thermiques Hyster capables de soulever des charges jusqu’à 52 tonnes, dont il a la distribution exclusive, ce distributeur enrichi son offre avec la distribution des chariots électriques  Carer fabriqués en Italie avec des capacités de charge allant de 6 à 20 tonnes. Avantages : pas démissions nocives,  silencieux, grande efficience énergétique et coût de fonctionnement réduit.      Lindner chez Van Der Spek

Cela fait trois ans à présent que le management de Barloworld Belgique a conclu un accord de buy-out avec la maison mère Barloworld. De cette opération est né B-CLOSE, le plus grand distributeur indépendant de chariots élévateurs de marques A de notre pays. Bien des choses ont changé dans l’intervalle. Le nombre de clients et de collaborateurs a fortement augmenté et, l’année dernière, l’entreprise a atteint le cap des 50 millions de chiffre d’affaires. « Nous ne nous sommes pas croisé les bras au cours des trois dernières années, » explique Éric Maertens, CEO de B-CLOSE.  Et d’ajouter : « Nous nous concentrons encore toujours sur le service que nous offrons sur le marché, mais nous remarquons que ce dernier est en train de changer totalement de physionomie. En Belgique, nous glissons de plus en plus d’un marché de production vers un marché logistique. Cela a clairement un impact sur le type de machines achetées et sur le service que souhaitent les entreprises. Avec B-CLOSE, nous entendons plus que jamais faire la différence par notre service. » En plus des chariots élévateurs thermiques Hyster capables de soulever des charges jusqu’à 52 tonnes, dont il a la distribution exclusive, ce distributeur enrichi son offre avec la distribution des chariots électriques  Carer fabriqués en Italie avec des capacités de charge allant de 6 à 20 tonnes. Avantages : pas démissions nocives,  silencieux, grande efficience énergétique et coût de fonctionnement réduit.

Lindner chez Van Der Spek

Ce distributeur de Powerscreen vient de compléter son offre avec les broyeurs Polaris du constructeur autrichien Lindner. Ces appareils monorotors ont été  développés   spécifiquement pour le traitement en une seule étape des déchets domestiques non traités ainsi que des déchets industriels. Il s’agit des modèles Polaris 2200 et 2800  destinés au CSR – valorisation énergétique des déchets-. Le modèle 2200 présente une ouverture d'alimentation de 4090 × 3000 mm et une longueur de rotor de 2115 mm. Sa capacité peut atteindre 22 t/h tandis que le Polaris 2800, avec une ouverture d'alimentation de 4779 × 2370 mm et une longueur de rotor de 2805 mm, atteint un volume de 32 t / h.     Les deux appareils peuvent sortir des granulométries 0/50 à 0/120 mm selon le maillage de leurs grilles de criblage. Les Polaris sont équipés par des moteurs développant respectivement  200kW et 134 kW.     © Bull BTP      

Ce distributeur de Powerscreen vient de compléter son offre avec les broyeurs Polaris du constructeur autrichien Lindner. Ces appareils monorotors ont été  développés spécifiquement pour le traitement en une seule étape des déchets domestiques non traités ainsi que des déchets industriels. Il s’agit des modèles Polaris 2200 et 2800  destinés au CSR – valorisation énergétique des déchets-. Le modèle 2200 présente une ouverture d'alimentation de 4090 × 3000 mm et une longueur de rotor de 2115 mm. Sa capacité peut atteindre 22 t/h tandis que le Polaris 2800, avec une ouverture d'alimentation de 4779 × 2370 mm et une longueur de rotor de 2805 mm, atteint un volume de 32 t / h. Les deux appareils peuvent sortir des granulométries 0/50 à 0/120 mm selon le maillage de leurs grilles de criblage. Les Polaris sont équipés par des moteurs développant respectivement  200kW et 134 kW.

© Bull BTP