INFRASTRUCTURES

PLAN 2018-2019 : Comment la Wallonie se prépare à l’offensive hivernale ?

Suède.JPG

Alors que les conditions météorologiques prennent progressivement un caractère hivernal, le Ministre wallon des Travaux publics et de la Sécurité routière Carlo DI ANTONIO rappelle les principales mesures du Plan Hiver 2018-2019 sur le réseau routier régional wallon. Il invite également les usagers à faire preuve de la plus grande prudence en cette période.

Stockage,épandage et gestion du sel

deneigement  Russie .jpg

Pour cette saison hivernale 50.000 tonnes de sel sont actuellement en stock dans l’ensemble des régies wallonnes. Des commandes supplémentaires de l’ordre de 65.000 tonnes sont d’ores et déjà réservées pour la Wallonie auprès des fournisseurs. 25.000 tonnes supplémentaires sont également réservées d’ici la fin de l’année.Au total, c’est donc 140.000 tonnes de sel qui sont à disposition. La Wallonie s’est ainsi dotée des moyens pour affronter une période hivernale « rude ». Pour rappel, 50.000 tonnes sont requises pour un hiver « doux », 70.000 tonnes pour un hiver « moyen » et 100.000 tonnes pour un hiver dit « rude ». Lors des offensives hivernales, plus ce sont plus de 1.200 personnes (Service public de Wallonie et entreprises privées) qui seront mobilisées quotidiennement sur le terrain. Les 42 districts, répartis sur le territoire de la Wallonie, gèrent chacun environ 200 km de routes et autoroutes. Au sein de chaque district, trois à quatre équipes de 2 ou 3 personnes se relayeront 24h/24 pour assurer le service d’hiver. Au total, ce sont 660 engins d’épandage ou de déneigement qui interviendront sur les 8.355 kilomètres de routes et autoroutes du réseau régional wallonnes.

Suivre l'état des routes en temps réel.

Les informations météorologiques s’avèrent également d’une importance capitale dans la gestion du service d’hiver et de la circulation. Les prévisions météo de l’Institut Royal de Météorologie et les données enregistrées par les 51 stations météorologiques wallonnes sont croisées afin de pouvoir suivre en temps réel l’évolution de la situation. Ce système Météoroutes de diagnostic et d’aide à la décision pour le traitement hivernal vise à identifier le plus précisément possible l’évolution de la situation sur le terrain. A partir des informations recueillies, tout est mis en œuvre pour réaliser des épandages de la façon la plus efficace, district par district. Ce système Météoroutes permet également de connaître de manière permanente l’évolution de l’épandage et le volume des stocks de sel disponibles.

 Circulation des poids lourds

© Occitanie Tribune  copie.jpg

Si les conditions météorologiques l’imposent, la circulation des poids lourds peut être momentanément interdite afin de garantir au maximum la sécurité de chacun et de maintenir autant que possible la mobilité sur notre réseau régional. Dans un premier temps, les poids lourds seront donc invités à poursuivre leur chemin via d’autres itinéraires. Ensuite, si les conditions climatiques le justifient, les poids-lourds de plus de 13 mètres seront interdits de circulation sur des tronçons sensibles et pendant une durée limitée. Cette décision est le résultat d’une concertation entre le Centre Régional de Crise de Wallonie, la Police fédérale de la route et le SPW.En visant les poids-lourds de plus de 13 mètres, on évite notamment les semi-remorques en ciseaux et donc les risques de paralysie de la circulation. De plus, l’impact économique est limité car les poids-lourds de plus de 13 mètres ne concernent pas une grande partie de notre transport intérieur et donc, par exemple, les livraisons de lait, de mazout, les approvisionnements des grandes surfaces… peuvent être garantis.  La circulation du transport de personnes est également maintenue. © Bull BTP

casque + bison jaune copie - copie 2.jpg